Incendie de Belep : le bilan est très lourd pour les plantes endémiques menacées

environnement
Incendie à Belep
L'incendie de Belep ©Sécurité Civile
Endemia et le WWF se sont associés pour tirer un signal d'alarme et lancer un appel. Malgré les efforts de la Sécurité Civile, le feu qui a détruit 1000 hectares il y a un mois, a eut des conséquences considérables sur la flore endémique.

Alertée par le WWF de Nouvelle-Calédonie, l'association botanique locale Endemia a été en mesure de fournir une carte des espèces menacées sur l’île Art, île de l’archipel des Belep, afin d’appuyer les opérations de la sécurité civile. Cette information a été utilisée dès le deuxième jour par les opérationnels de terrain. Une collaboration improvisée entre Endemia, le WWF et la Sécurité civile qui a permis de sauver une partie des plantes menacées. Certaines d'entre elles n’existent que sur Belep.
 

Malgré ces efforts le bilan est très lourd :


- 1060 ha de maquis et de lambeaux forestiers du plateau sud et du plateau nord sont partis en fumée, soit 20% de la superficie de l’île Art.
- 4 espèces de plantes menacées d’extinction auraient été touchées par ce feu
(les arbustes Codia belepensis, Phyllanthus veillonii et Psychotria belepensis uniquement connus des Belep ainsi que Psychotria montrouzieri).
- Au moins 3 bassins versants alimentant un captage d’eau ont été touchés par les flammes

16 espèces menacées semblent avoir été sauvegardées grâce aux efforts de la Sécurité Civile sur le terrain. Une mission de botanistes sur l’île Art s’avère nécessaire pour pouvoir constater de visu l’impact et retrouver les espèces épargnées.

 

Plante endémique de Belep
Psychotria belepensis, arbuste endémique de l'Île Art et menacée d'extinction ©Laure Barrabé
"Devant le premier bilan catastrophique avant même l’ouverture de la saison administrative des feux de forêt, le WWF et Endemia se mobilisent pour :

- Demander la prise en compte systématique des espèces menacées dans toute intervention de lutte contre les feux (via l’intégration dans le système
d’information géographique de la DSCGR ainsi que dans les atlas DFCI des centres de secours des cartes des espèces menacées produites par Endemia).

- Appeler à l’essor des consciences de tous les habitants et acteurs de Nouvelle-Calédonie pour ne plus laisser définitivement disparaître dans les flammes le patrimoine végétal unique de notre île ! "  
WWF et Endemia

Ce jeudi 15 septembre la Sécurité Civile de Nouvelle-Calédonie a publié un communiqué d'alerte sécheresse et d'interdiction du feu non domestique :
Communiqué de la DSCGR du 15/09/2016
Communiqué de la DSCGR du 15/09/2016