Incendie, justice, talents de l'Outre-mer : l’actu à la 1 du mardi 17 décembre 2019

l'actu du matin
Actu à la 1 du 17 décembre 2019
L'essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie aujourd'hui avec l'incendie à la Tamoa, l'affaire de la défiscalisation de la 3G et le drame des "taxi-boats" devant la justice et deux Calédoniens primés lors de la cérémonie de remise des prix des talents de l'Outre-Mer à Paris. 

200 hectares brûlés à la Tamoa

Hier en milieu d’après-midi, dans la région de la Tamoa, un incendie s’est déclaré. Attisé par les vents forts, il s’est propagé rapidement. Les pompiers de Païta, la sécurité civile ainsi que deux hélicoptères bombardiers d’eau étaient sur place. Hier à 18h, les flammes avaient ravagé plusieurs dizaines d’hectares de végétation, principalement constituée de niaoulis. Les soldats des flammes ont quitté les lieux hier soir lundi, aux alentours de 23h. Les habitations ne sont plus menacées. Dès ce matin 5h, une vingtaine de sapeurs-pompiers sont déjà sur le terrain pour tenter de maîtriser plusieurs points chauds, avant que le vent ne se lève. Le flanc droit, côté Tamoa est maîtrisé. Sur le flanc gauche, côté tribu de Bangou et des riz de Saint-Vincent, le feu est quant à lui fixé. Deux moyens aériens sont toujours engagés sur les lieux. Le dernier chiffre fait état de près de 200 hectares brûlés. 
 

Coups mortels à Tomo

Les faits se sont déroulés dimanche 15 décembre, à 20h, à Boulouparis, dans le hameau de Tomo. À la suite d’une altercation à mains nues sur la voie publique, un homme d'environ 45 ans est décédé. Selon le procureur de la République, la cause du décès serait due à une altercation à mains nues sur la voie publique, survenue en présence de plusieurs témoins. L’auteur présumé des violences a été rapidement identifié et placé en garde à vue le soir même des faits.Une autopsie devrait être pratiquée prochainement pour tenter d’établir les causes exactes du décès. L’agresseur pourrait être présenté aujourd'hui au palais de Justice. L'enquête est en cours. 

Le drame des taxi-boats devant le tribunal correctionnel aujourd'hui

Sur le bancs des prévenus : le capitaine de l’une des deux navettes impliquées dans la collision et le gérant de la société Plage Loisirs, qui exploite le complexe de l'île aux Canards mais également les taxi-boats assurant les rotations vers l’îlot. Une comparution pour homicides et blessures involontaires deux ans et demi après cet accident dramatique. Trois personnes ont perdu la vie dans ce terrible accident, survenu dans la nuit du 7 au 8 avril 2017, en baie de l’anse Vata : Yvan Douépéré, l’un des deux pilotes, mais aussi Karen Pahoa et son concubin Falaviano Paauvale, qui étaient ce soir-là en repérage à l’île aux Canards pour leur mariage, qui devait se dérouler sur l’îlot quatre mois plus tard. Le couple laisse derrière lui cinq orphelins.
 

L’affaire de la défiscalisation de la 3G 

Le délibéré sera rendu aujourd’hui, mardi 17 décembre, par la Cour d’Appel.Reconnu coupable pour prise illégale d’intérêt, Harold Martin, Jean-Marc Bruel, Thierry Granier ont été de nouveau entendus pour favoritisme mi-novembre.En 2010,  le conseil d'administration de l'OPT, alors présidé par Harold Martin, a confié le marché de défiscalisation à la Calédonienne d'ingénierie que gérait Jean-Marc Bruel. L’autre mis en cause, Thierry Granier, comparait en tant que commissaire aux comptes qui avait analysé les offres. Le ministère public avait plaidé pour la confirmation des sept millions d’amende à son encontre, et six mois de prison avec sursis à l’encontre de l’ancien maire de Païta.

Les agriculteurs manifestent ce matin devant le gouvernement. 

Mardi dernier, ils avaient déjà fait entendre leur "ras-le-bol" et  depuis rien n’a changé. Le monde agricole calédonien s’estime plus que jamais abandonné par un gouvernement qui n’a jamais désigné de membre pour défendre leurs filières. Les agriculteurs dénoncent aussi « les coupes budgétaires arbitraires ». Le gouvernement supprime  plus d’un milliard de subventions, alors même que l’agriculture calédonienne est mise à mal par des semaines de sécheresse.
Plus d'informations à venir. 
 

Deux calédoniens primés aux Talents de l'Outre-mer

Elle s'appelle Medjo Wahuzue et lui se nomme Alexandre Erre. Ces deux jeunes calédoniens ont fièrement reçu un prix d'excellent pour leurs parcours, lors de La 8ème cérémonie de remise des prix des "Talents de l'Outre-mer", organisée par l’association Casodom. Elle s'est déroulée le vendredi 13 décembre à Paris, en présence de la ministre des Outre-mer, Annick Girardin. Cette promotion mettait en valeur 45 jeunes lauréats de talent venant de tout l'Outre-mer. 

Des propositions pour sauver le RUAMM

Le gouvernement a présenté hier son plan pour sauver le RUAMM. Thierry Santa a exposé devant la commission plénière une batterie de mesures. Objectif : sortir le régime d’assurance Maladie dans le rouge depuis des années. Après des rencontres avec les professionnels de santé et les organisations syndicales et patronales, l’exécutif a présenté plusieurs propositions parmi lesquelles l’amélioration du recouvrement des cotisations ou encore le ticket modérateur imposé à tous les Calédoniens. Chacun devra payer 10 % des consultations. Parmi les propositions également, la création d’un groupement d’intérêt public pour piloter ce plan de sauvetage. Ces propositions devront permettre une économie de 2 milliards d’ici 2020. Les premiers textes de ce plan de sauvetage devraient être votés en début d'année prochaine. D'après le Président de l'exécutif, l'ensemble des groupes politiques présents au Congrès ce jour ne se sont pas opposés à ce plan. 

Écoutez Thierry Santa, président du gouvernement au micro de Clarisse Watue.

Interview de Thierry Santa sur le RUAMM