publicité

Incendie meurtrier de Paris : un jeune pompier calédonien décoré

Koyo Nangard, 22 ans, a reçu la médaille de la ville de Paris et la médaille de bronze du courage et du dévouement pour son intervention sur le feu de la rue Erlanger. Le 5 février, ce violent incendie avait fait 10 morts.

© DR
© DR
  • Coralie Cochin (CM)
  • Publié le
« En huit ans de carrière dans la capitale, je n’ai jamais vu un feu pareil. C’est le plus meurtrier qu’ait connu Paris ces quatorze dernières années », observe Rudy Nangard, entre tristesse et fierté.  Ancien pompier de Paris lui-même, cet habitant de Dumbéa se félicite de voir son fils Koyo prendre la relève.
La nuit du 4 au 5 février, ce jeune calédonien figurait parmi les 200 soldats du feu qui ont lutté contre les flammes dans un immeuble d’habitation du 16e arrondissement. Près de cinq heures ont été nécessaires pour maîtriser cet incendie criminel qui a fait dix morts et une trentaine de blessés, dont six soldats du feu.
 
© DR
© DR

Pompier militaire

A l’instar de ses collègues, Koyo Nangard a été décoré il y a quelques semaines de la médaille de bronze pour acte de courage et de dévouement. Il a également reçu la médaille de la ville de Paris. Dans le sillage de son paternel, le jeune homme a intégré depuis avril 2018 la brigade des sapeurs-pompiers de Paris, une unité de l’armée de Terre, placée sous l’autorité du préfet de police, qui regroupe près de 8 500 soldats du feu.
La médaille de bronze du courage et du dévouement © DR
© DR La médaille de bronze du courage et du dévouement

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play