nouvelle calédonie
info locale

Incendies, CAFAT, Hackers, Justice : l’actu à la 1 du mercredi 20 novembre 2019

l'actu du matin
Actu 1 mercredi 20 novembre 2019
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec les feux toujours en cours à Poum et au Mont-Dore, la situation critique du RUAMM, les entreprises Calédoniennes touchées par des pirates informatiques et le clap de fin pour l'affaire de l'Afalina.

Les soldats du feu sur tous les fronts

Ils resteront mobilisés ce mercredi sur plusieurs incendies. À Poum, le feu principal qui a brûlé quatre cent hectares de végétation sur une zone non habitée est encore en évolution libre, dans des zones inaccessibles. Les pompiers volontaires restent sur place au lieu dit Malek, pour surveiller sa trajectoire. Du côté de Poya, ce mardi après-midi a été marqué par trois départs de feux, aussi bien au Nord qu’au Sud de la commune, au niveau de Moindah. Des feux qui ont mobilisé les pompiers de Poya, Koné et Bourail. Et puis du côté de la Montagne des Sources, au Mont-Dore, une cinquantaine d’hectares de brousse sont partis en fumée depuis lundi. Un incendie maîtrisé ce mardi par les soldats du feu, appuyés par un hélicoptère bombardier d’eau. Il est toutefois placé sous surveillance. Depuis le 15 septembre, début de la saison administrative des feux, la Sécurité civile estime qu’environ 11 000 hectares ont brûlé. 

Premières préparations pour la saison cyclonique

Alors que la saison des feux court jusqu’au 15 décembre, il faut dès à présent penser à la saison cyclonique. EEC ENGIE procède en ce moment à une opération d’élagage aux abords des réseaux électriques et propose du paillage gratuit à la population, depuis lundi et jusqu’à vendredi. Une distribution qui entre dans le cadre de la semaine Européenne de réduction des déchets. Des résidus verts broyés, mis à disposition du public au siège d’EEC, au 4e km, de 7h30 à 18h et ce vendredi jusqu’à 15h.
 

La CAFAT dans l’impasse

Son conseil d’administration vient de notifier aux libéraux de santé et aux directeurs d’établissements de soins privés, la suspension des paiements jusqu’à la mi-décembre. Un courrier qui a été envoyé ce mardi aux professionnels, compte tenu « de la situation critique du RUAMM », a assuré Xavier Martin le directeur général. Une mauvaise nouvelle pour les professionnels qui tirent la sonnette d’alarme depuis plusieurs mois. 
 

La situation financière de la Nouvelle-Calédonie critique

Rentrées fiscales en deçà des précisions, croissance en berne… les orientations budgétaires de 2020 promettent des débats houleux la semaine prochaine. Il faudra retrouver l’équilibre des finances publiques et établir des priorités, a annoncé ce mardi le gouvernement, qui a présenté trois scénarios pour redresser la collectivité. Il compte s’attaquer notamment à l’évaluation des niches fiscales. Un manque à gagner de quarante quatre milliards de francs pour le territoire. 
 

Un usage responsable des antibiotiques

La semaine mondiale de sensibilisation aux antibiotiques est relayée en Nouvelle-Calédonie par la DASS. Les partenaires de la santé humaine et animale ainsi que les patients sont invités à un usage responsable des antibiotiques pour que ces médicaments restent efficaces contre les bactéries. Les professionnels de santé rappellent qu’il est nécessaire de suivre l’ordonnance telle qu’elle est prescrite par le médecin (dose, fréquence, durée du traitement). Les propriétaires d’animaux sont également concernés.


Les hackers en marche

Une dizaine d’entreprises Calédoniennes se sont faites récemment pirater leurs serveurs informatiques. Une technique bien rodée : une fois que leurs fichiers sont cryptés, il leur est demandé de l’argent afin de récupérer leurs dossiers. Un chef d’entreprise Calédonien est dans l’obligation de mettre ses quatre employés au chômage technique. 


La cour de cassation rejette le pourvoi pour l’affaire de l’Afalina

Les quatre marins interceptés en août 2017 au large de Tonga, à bord d’un voilier qui transportait 1,4 tonne de cocaïne sont définitivement condamnés. La cour de cassation a rejeté les pourvois déposés dans cette affaire de narcotrafic. Les trois marins et leur capitaine, de nationalité lituanienne ou lettone, étaient poursuivis pour transport et détention non autorisée de stupéfiants. Ils avaient été interceptés le 17 juillet 2017 au large de Tonga, dans les eaux internationales, par la marine française avec l’autorisation de la Grande-Bretagne. À son bord, 1,4 tonne de cocaïne quasi pure, en provenance d’Amérique du Sud et à destination de l’Australie. Le navire avait été dérouté vers Nouméa et l’équipage, traduit devant le tribunal correctionnel. Ses membres avaient alors été condamnés en appel à des peines de six à dix ans d’emprisonnement. Lesquelles sont confirmées après décision en cassation. 


De nouvelles dégradations à Poum

L'inauguration de la mairie flambant neuve n'a pas eu lieu ce lundi, en raison de nouveaux actes de vandalisme. Des détériotations estimées à près de 600 000 francs, pour lesquelles la maire de la commune, Henriette Hmae, appelle à la responsabilité de la population. 

Le brevet en marche

Depuis ce lundi et jusqu'à ce vendredi, les collégiens se lançent dans les épreuves pratique du brevet professionnel. Du lundi 25 novembre au mercredi 27 novembre prochain, ce seront les épreuves écrites qui débuteront. 


La journée internationale des droits de l’enfant

C’était il y a trente ans, le 20 novembre 1989 que la convention des droits de l’enfant était adoptée par les Nations Unies. Ce mercredi, c’est la journée internationale des droits de l’enfant. Elle affirme qu’un enfant n’est pas seulement un être fragile qu’il faut protéger, mais aussi une personne qui a le droit d’être éduquée, soignée, protégée, quel que soit l’endroit du monde où elle est née. Une convention ratifiée par 191 pays. À cette occasion, la ville de Nouméa accueille aujourd’hui au cœur du Parc Georges Brunelet plusieurs centaines d’enfants pour une journée récréative et éducative, de 8h à 16h. Le thème cette année : la transition écologique. 
 

Les cases numériques investissent la Province nord

Depuis deux ans, la médiathèque de Kaala-Gomen connaît un vif succès. L’installation du wifi et d’ordinateurs permet à la population de se connecter au reste du monde via internet. Chaque jour, nombreux sont les habitants des tribus et du village à venir surfer sur la toile. Une nouveauté initiée par le gouvernement, qui permet à ses animateurs formés de proposer aux utilisateurs, de nombreuses activités autour du numérique. La fréquentation y est constante, à raison d’une vingtaine d’utilisateurs chaque jours. Un outil dans l’air du temps, sur lequel se pencheraient d’autres communes du Nord.
Publicité