Incident sur l'avion du vol Nouméa-Tokyo

sécurité
Les rotations aériennes avec le Japon ont connu des retards, ce week-end. Le vol qui devait arriver de Tokyo samedi soir, à 22h50, a ainsi atterri dimanche matin, à 3 heures. En cause, un incident survenu sur un avion d'Aircalin qui assurait la liaison entre Tontouta et Tokyo, vendredi soir. La porte de la soute à bagages a été abimée mais pas plus de précisions sur l'importance des dégâts, ni sur l'endroit où cela s'est produit. Tontouta? Sydney? Tokyo?

Investigations

Des investigations sont attendues dès ce lundi matin pour déterminer ce qui a provoqué cet impact. Ce qu'on sait, c'est que la porte a été détériorée au chargement des bagages. L'équipe technique japonaise s'en est rendue compte à l'arrivée, à Tokyo. L’avion a été immobilisé pendant cinq heures le temps d’effectuer les réparations nécessaires.

«Une rayure»

«Les conséquences auraient pu être plus graves», estime un passager du vol, qui s’interroge: «Les conditions de sécurité étaient-elles remplies ?»
Oui, répond la direction d'Aircalin. «Il s’agit d’une rayure, rien de grave», déclare Didier Tappero, directeur de la compagnie, avant d’ajouter: «Tout avion qui décolle de Tontouta est considéré comme apte à voler.»
Les Outre-mer en continu
Accéder au live