Des inondations font plus de 75 morts en Indonésie et au Timor oriental

océan pacifique
Indonésie inondations
©BNPB Indonesia

L'île de Florès, dans l'est de l'archipel indonésien, et le Timor oriental ont été particulièrement touchés par ces pluies torrentielles ce week-end. Les autorités précisent que le bilan pourrait s'alourdir, car des dizaines d'autres personnes sont toujours portées disparues.

Des pluies torrentielles et un bilan dramatique. D'importantes inondations ont fait au moins 55 morts en Indonésie d'après les autorités. Mais ce bilan provisoire pourrait s'alourdir dans les prochaines heures : "42 personnes sont toujours portées disparues", a précisé, lundi 5 avril, le porte-parole de l'agence indonésienne de gestion des catastrophes. 

Florès
©Capture d'écran Google earth

Des routes détruites

Des pluies qui ont également touché le Timor oriental. Au moins 21 personnes y ont trouvé la mort, selon un responsable timorais. D'après le député Jose Reis, il s'agit de la catastrophe la plus importante en quarante ans au Timor. Des dizaines de maisons ont été recouvertes de boue, des routes ont été détruites, détaille ABC News (en anglais). Onze personnes ont été tuées dans la capitale, Dili, ont annoncé les autorités.

Des images de Lemanele, sur l'île de Florès, montrent des maisons englouties, des routes entièrement recouvertes de débris, des arbres tombés et des lignes électriques endommagées. Des milliers de personnes ont trouvé refuge dans des centres d'accueil. 

Des conditions météorologiques extrêmes devraient perdurer tout au long de la semaine dans cette région. L'indonésie est régulièrement touchée par des inondations meurtrières. En février, le pays avait déjà été touché par de fortes pluies dans la capitale, Djakarta. Ces intempéries avaient fait cinq morts dont quatre enfants. 

La déforestation pointée du doigt

L'agence nationale de gestion des catastrophes estime que 125 millions d'Indonésiens, soit environ la moitié de la population de l'archipel, vivent dans des régions à risque de glissements de terrain. Les défenseurs de l'environnement avancent que la déforestation joue un rôle dans ces catastrophes.