Indonésie : les médecins critiquent leur gouvernement face à l'épidémie

océan pacifique
Indonésie face au coronavirus
©FT
L'Indonésie, qui compte la quatrième population la plus importante au monde, n'a détecté les premiers cas d'infection au Covid-19 que début mars, mais ceux-ci ont dépassé le millier vendredi alors même que les tests restent rares.
L'épidémie de coronavirus est bien plus importante que les statistiques officielles en Indonésie ne le montrent et la stratégie du gouvernement est "en échec", s'est alarmé le syndicat des médecins du pays d'Asie du Sud-Est alors que le nombre de personnes infectées progresse rapidement.
 

"La stratégie du gouvernement est en échec et il semble vouloir écarter un confinement", a déploré le porte-parole de l'association des médecins indonésiens Halik Malik. Or "notre système de santé n'est pas si solide que dans d'autres pays", a-t-il averti.


Jakarta a confirmé 87 morts attribuées au virus, soit l'un des taux de mortalité les plus élevés au monde, qui pourrait s'expliquer par le nombre faible de tests, qui sont effectués en priorité sur les personnes gravement malades.

Selon une étude de l'Ecole d'hygiène et des maladies tropicales de Londres, les cas d'infection du virus en Indonésie, qui compte 260 millions d'habitants, semblent être largement sous-estimés.
Les autorités de santé indonésiennes ont elles calculé que 700.000 personnes pourraient être contaminées au cours de l'épidémie.
 

Campagne de désinfection à l'aide de drône

Des fonctionnaires et des militants indonésiens utilisent des drones pour pulvériser du désinfectant dans des zones densément peuplées, pour faire face à la pandémie de Covid-19.


Pas de confinement strict et peu de médecins

Le nombre de tests effectués a jusqu'ici été très limité par rapport à d'autres pays. Les autorités ont indiqué avoir testé 2.300 personnes avant d'arrêter de publier des chiffres nationaux.
Malgré les critiques, le gouvernement n'a pas voulu imposer de confinement strict dans le pays, ni dans la capitale Jakarta, mégalopole de 30 millions d'habitants qui concentre la grande majorité des cas.
 

 "La situation du Covid-19 en Indonésie est très grave et s'aggrave rapidement", appelant ses ressortissants à quitter le pays.
Le système de soins de santé en Indonésie sera bientôt submergé. Le nombre ultime de morts sera très élevé."
Ambassade canadienne en Indonésie


L'archipel a moins de quatre médecins pour 10.000 personnes, selon les données de l'OMS de 2017. Par comparaison, la Malaisie voisine en a 15 et l'Australie, 35 pour 10.000.