Intempéries et orages : quinze communes en vigilance jaune jusqu'à jeudi après-midi

intempéries
Route submergé à Païta jeudi 18 août 2022
Le radier de Karikaté était submergé, jeudi dans la matinée, à Païta. ©Sophia Affane
De fortes averses s'abattent toujours sur la Nouvelle-Calédonie, jeudi 18 août. Un avis de vigilance jaune a été émis par Météo France sur le sud de la Grande terre, à partir de La Foa et de Canala, à l'Ile des Pins et aux îles Loyauté. Plusieurs axes de circulation restaient également coupés.

Nouvelle journée pluvieuse, jeudi 18 août, pour une partie de la Nouvelle-Calédonie. Si Météo France annonce une "amélioration du temps gagnant la pointe Nord, avec des averses plus éparses et des éclaircies qui s'élargissent, ailleurs, le temps reste encore instable et pluvieux".

Le point météo

Un avis de vigilance jaune fortes pluies et orages a été en vigueur, de 6 heures à 16 heures, pour 15 communes situées au sud de la ligne La Foa – Canala. L'Ile des Pins, Maré, Lifou et Ouvéa sont également concernées, comme l'illustre la carte ci-dessous :

Jeudi en fin de journée, toutes les vigilances étaient levées.

L'état des routes

La Direction des infrastructures, de la topographie et des transports terrestres (DITTT) a mis en place une cartographie en temps réel qui indique l'état dans lequel se trouvent les axes de circulation, plusieurs routes sont inondées et/ou coupées. Point en cours de journée :

  • A Poum, la circulation est difficile. Un éboulement et un effondrement sont signalés sur la RPN1.

  • A Koumac, la circulation est difficile, au nord du village, après l'embranchement de la RPN1. Une inondation est en cours. Des éboulements et des effondrements ont eu lieu sur la transversale de la RPN7 (route du col d'Amos). Au sud du village, la circulation est difficile et la route est dégradée sur plus de 500 mètres.

  • A Pouébo, sur la côte Est, une inondation rend la circulation difficile, avant l'entame de la transversale, sur la RPN7.

  • A Hienghène et à Touho, "un ou deux éboulements" se sont produits entre le bac de la Ouaième et le village de Touho, mais la route reste praticable. La chaussée a été sécurisée pour permettre la circulation dans les deux sens.

  • A Koné, les services techniques signalent que les accès sont non praticables au pont de Pomémie, à Baco, à Tieou et à la tribu de Néami et au creek Kovei, à Poindah. La route de Foué est submergée, mais reste accessible aux 4x4.

  • A Pouembout, la RT1 a été submergée, au sud du village. La circulation reste difficile.

  • A Poindimié, la circulation est également rendue difficile en raison de la montée des eaux. Un communiqué signé de Paul Néaoutyine, le maire, "interpelle les automobilistes à la plus grande prudence, compte tenu de l'état défectueux des routes communales, en particulier celles des vallées de Nevaho, de Napoémien, de Amoa, de Ti-Ounao et de Tiwaka."

Des éboulements ont eu lieu sur la transversale. Ecoutez Marc Reb, chef de la subdivision la Direction de l'aménagement et du foncier. Basé à Touho, il répond à Marguerite Poigoune :

  • A Ponérihouen, la circulation est également signalée comme "difficile" à cause des inondations.
  • A Bourail, les sapeurs-pompiers indiquent que la RT1 est praticable sur l'ensemble de la commune. La DITTT référence toutefois un éboulement ou un effondrement.

  • A Kouaoua, la RPN3 est coupée, au nord du village, en raison d'une inondation.

  • A La Foa, la RT1 est fonctionnelle et non submergée au pont de Fonhwary et de la Marguerite, mais quatre routes municipales restent impraticables, à Thia, à Lebris, à Popidery, à Pocquereux, à la tribu de Koindé et à Oui-Poin. Retrouvez, ci-dessous, le détail de la reconnaissance effectuée par les sapeurs-pompiers du SIVM Sud :

  • A Boulouparis, la RT1 est praticable, mais plusieurs routes privées et municipale ne sont pas accessibles ou uniquement en 4x4, notamment au Haut-Ouaménie, à Bouraké, à la tribu de Kouergoa, dans la vallée de la Ouenghi et au lotissement Tontouland :
  • A Païta, Willy Gatuhau, le maire, a pris, mercredi, un arrêté pour interdire la circulation au radier de Nogouta, à Gadji, aux radiers Ziza 1 et 2, au pont du lotissement Rolland, à Katiramona, et au pont des Niaoulis, au Mont Mou "en raison des fortes pluies et orages et du risque élevé d'inondation".
  • A Nouméa, un éboulement est survenu sur la promenade Roger-Laroque, à Ouen-Toro, au niveau de Port Bélandre. La route est fermée à la circulation, jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez ci-dessous, les images de Claude Lindor :

©nouvellecaledonie

 

Les transports

La rotation prévue, ce jeudi, du catamaran Ieneic entre Koumac et les îles Belep est annulée et reportée à vendredi, comme indiqué ci-dessous :

Le Réseau d'autocars interurbains (Raï) est toujours suspendu, ce jour :

Air Calédonie, également impactée par un mouvement social de l'UT CFE-CGC, a suspendu ses vols de l'après-midi.

Les communications

L'Office des postes et télécommunications (OPT) confirme que les colis et les courriers n'ont pas pu être acheminés en Brousse, depuis mardi et que les tournées des postiers n'ont pas pu se tenir dans six communes de la province Nord :

Retrouvez davantage d'informations dans les prochaines minutes.