nouvelle calédonie
info locale

L’Inter-patronale s’élève contre la Fédération des fonctionnaires

social
Inter-patronale NC
L’union des patrons calédoniens s’insurge contre les propos tenus par la Fédération des fonctionnaires, ce mercredi. Ils fustigaient le soutien de l'Etat dans l'économie locale, alors que les salariés du public, estime l'inter-patronale, « ont été épargnés par la crise ».
Piqués au vif par la Fédération des fonctionnaires cette semaine, le MEDEF, la FINC, la CPME et l’U2P, ont répliqué via l’Inter-patronale, en lançant un « appel au bon sens et à la solidarité », adressé aux salariés du secteur public, au travers d’un communiqué.
 

Relance de la consommation

Pas de chômage partiel ni de perte de salaire, obtention de jours de congés exceptionnels supplémentaires… le secteur public, « épargné par la crise » est d'ailleurs vivement incité à participer à la relance de la consommation. Un communiqué qui intervient deux jours après la publication, par la Fédération des fonctionnaires, de sa lettre ouverte aux élus calédoniens. Le syndicat des salariés du public y dénonçait un recours jugé excessif au soutien de l’Etat et réclamait une fiscalité plus juste, tournée vers les hauts revenus.
 

Soutien financier de l’Etat

Accusée de vouloir convertir en subvention pure et simple une partie du prêt octroyé par Paris, l’union patronale affirme que la Fédération des fonctionnaires se trompe, lorsqu'elle juge le territoire capable de s’autofinancer. Faux, affirme l’Inter-patronale. La situation est même plus complexe, après la crise sanitaire et économique du Covid-19. Elle considère enfin que le soutien financier de l’État est indispensable, afin d’épargner les pertes d’emplois post-coronavirus.