Interdiction de l'usage du feu et des feux d'artifice

Le gouvernement de la Nouvelle- Calédonie a décidé de proroger les dispositions relatives à l’usage du feu. Un communiqué envoyé ce jour précise "qu'en raison de la situation critique du territoire en matière de sécheresse, l’interdiction systématique de faire du feu à usage non domestique dans toutes les zones rouges de risque extrême est maintenue" 

Le gouvernement précise notamment que "les feux d’artifice, les lanternes volantes dites célestes ainsi que les barbecues dans la nature sont particulièrement concernés" en cette période de fêtes. Les spectacles pyrotechniques, qui concernent les professionnels, sont eux aussi interdits, lorsque le risque est dit "extrême". Toutes ces interdictions demeurent valables au-delà du 15 décembre, date de fin de la saison administrative des feux de forêt. 

Tout manquement est répréhensible et peut être puni d’une peine d’amende sans compter les poursuites pénales qui seront engagées par les collectivités concernées en cas de dommages causés aux biens et aux personnes. Le gouvernement appelle la population à faire preuve de responsabilité et de civisme.

Pour rappel, deux communes ont déjà fait le choix de ne pas tirer de feux d'artifice pour les festivités de Noël et du Nouvel an : il s'agit de Païta et Bourail. Par ailleurs, plusieurs commerces de la ville de Nouméa ont décidé de retirer de la vente les feux d'artifice. 
 
feu d'artifice 2018
©Sheïma Riahi/NC1ère