nouvelle calédonie
info locale

Introduction de la dengue 2: prévenir plutôt que guérir

santé
Dengue moustique
Avec l’augmentation du nombre de cas de dengue 1 dans le Grand Nouméa ces dernières semaines, et des conditions météo favorables au développement des moustiques, le risque d'épidémie est élevé - notamment en cas d’introduction de la dengue 2, qui circule actuellement au Vanuatu.
La dernière épidémie de dengue 2 date de 1998; une introduction de ce virus parmi une population calédonienne peu immunisée, est donc à craindre. La direction des affaires sanitaires et sociales - la DASS - recommande aux personnes amenées à se rendre au Vanuatu, de se protéger contre les piqûres de moustiques pendant toute la durée de leur séjour.
 
Les passagers des vols en provenance du Vanuatu, doivent quant à eux se protéger des piqûres de moustiques tout au long de la journée durant les sept jours suivant leur arrivée en Nouvelle-Calédonie, à l'aide de répulsifs cutanés - et ce même en l’absence de symptômes. Rappelons que l’infection ne donne pas toujours de signe de maladie.

Enfin, il leur est conseillé de consulter rapidement un médecin en cas d’apparition de symptômes de la dengue: fièvre, maux de tête, douleurs musculaires ou articulaires, ou taches rouges sur la peau, et d'indiquer au médecin sa provenance du Vanuatu.
Publicité