Jardinage post Covid-19 : une passion grandissante

événement
27e salon du jardinage
©Clarisse Watue / Carawiane Carawiane / NC1ère
Bilan positif pour le 27e salon du jardinage. En quatre jours, plusieurs milliers de visiteurs se sont pressés dans les allées du parc des expos de Nouville, pour faire de bonnes affaires et découvrir les nouveautés.
Neuf mille visiteurs en quatre jours. De mémoire d’organisateur, on n’avait jamais vu telle affluence au salon du jardinage. 
 

C’est le premier salon après le déconfinement, les calédoniens avaient besoin de sortir et puis c’est aussi un rendez-vous qu’ils affectionnent. Tout le monde a sa plante, aime son jardin, c’est la conjonction de ces facteurs-là, qui fait que tout le monde est venu. Les exposants ont aussi de beaux produits à proposer - Bertrand Vanhalle, responsable de la maison des artisans


Hibiscus

salon jardinage 2
©NC1ère
Parmi ces beaux produits, des hibiscus aux tonalités surprenantes ont séduit Genevieve Vilain, habituée, toujours en quête de nouveauté. « J’ai réussi à trouver quelque chose qui sortait vraiment de l’ordinaire. Un hibiscus pratiquement de couleur noire, originaire d’Hawaï, c’est magnifique. J’ai hâte de rentrer et de le mettre en pot ».
 

Ce sont des hibiscus que l’on fait avec mon grand-père, au 6e kilomètre. Cela fait un an qu’on est en production et maintenant on peut commencer à les revendre. On a plusieurs couleurs parce qu’on a réussi a avoir des graînes et ensuite il y a aussi des mariages et des reproductions - Djordan Chaung, horticulteur


Engrai à base de plumes

Salon du jardinage 3
©NC1ère
Pour nourrir ces beaux hibiscus, direction le stand adjacent. Philippe, agriculteur certifié en production végétale bio à Boulouparis, y propose un engrais 100% naturel, à base de plumes.
 

Ça booste la croissance racinaire et foliaire des plantes, par le fait qu’il est très riche en azote. Je suis parti dans cette optique-là, en prenant pour exemple ma grand-mère qui, quand j’étais petit, cultivait des gerberas au Faubourg-Blanchot. Elle avait de magnifiques fleurs et elle plumait ses poulets tous les deux week-ends. Ensuite, elle jetait les plumes dans le jardin. De là, j’ai fait mes recherches et j’ai fait le lien entre la plume et les fleurs - Philippe Deschamps, agriculteur bio


Produits innovants, prix attractifs, affluence, le 27e salon du jardinage a fait des heureux. Le prochain salon de Nouville sera dédié à la maison, la déco et les énergies propres, il se tiendra du 17 au 19 juillet prochain.

Le reportage de Caroline Antic-Martin et Carawiane Carawiane :
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live