Le jeune rugbyman Matthieu Uhila dans la mêlée avec les pros

rugby
Rugby
Originaire de Kouaoua, Matthieu Uhila, 18 ans, a intégré, fin juin, le centre de formation du Montpellier Hérault Rugby en Top 14. Il y a une dizaine de jours, il a joué avec les pros, au milieu des champions du monde sud-africains. Un match amical face à Aurillac, où son équipe s’est imposée. 
C’est une histoire à raconter dans les écoles de rugby et les établissements scolaires de Brousse, d’où il est originaire. En deux mois, Matthieu Uhila est passé du monde amateur au monde professionnel. 
 

«Juste quelque chose d'incroyable»

Il a disputé, il y a une dizaine de jours, son premier match avec l’équipe première de Montpellier. Un match amical de pré-saison face à Aurillac, équipe de Pro D2. Il n’en revient toujours pas : « C'est juste quelque chose d'incroyable, j'étais stressé, excité, j'etais anxieux. Et lorsque l'entraîneur m'a fait rentrer, les cinq dernières minutes, d'un coup de baguette, tous ces sentiments sont partis. Il restait juste la détermination, l'envie de jouer et l'envie de gagner. »


Des entraînements éprouvants

Matthieu Uhila est un solide deuxième de 1,99 m pour 105 kg. Il s’entraîne en ce moment avec les pros. Et à chaque entraînement, les séances sont de plus en plus difficiles. La saison 2020-2021 n’a toujours pas commencé, en raison de la situation sanitaire actuelle et des nombreux cas de coronavirus qui touchent certains clubs du Top 14.
 

«Envie de reprendre»

Il témoigne de « l'intensité que tous les joueurs mettent pendant les entraînements ». « On voit bien qu'ils ont envie de reprendre le championnat. » Parmi ces pros, Jacques du Plessis et Nicolaas Janse Van Rensburg, champions du monde sud-africains évoluant au poste de 2ème ligne, tout comme Matthieu Uhila. Alors en termes d’apprentissage, il n’y a pas mieux.
Matthieu Uhila
Matthieu Uhila, tout à droite.
 

Une ascension fulgurante

Lors du match amical de présaison, Montpellier s’est imposé sur le score de 19 à 13. Laurent Vili, manager du pôle espoirs de rugby, salue l'incroyable ascension de Matthieu Uhila, qu'il met en parallèle à l'univers mieux connu du football pour aider le grand public à en mesurer l'importance.
 

C'est un peu comme s'il jouait au Paris-Saint-Germain, avec un Mbappé ou un Neymar.

Laurent Vili, manager du pôle espoirs de rugby en Calédonie


Avant de rejoindre Montpellier, Matthieu Uhila a fait ses gammes au RC Mont-Dore puis suivi deux années au pôle espoirs de Nouvelle-Calédonie.

On écoute le témoignage de Laurent Vili :

ITW Laurent Vili


A retrouver ici, le reportage radio de William Lecren 

Reportage Matthieu Uhila

 

«Je devais vite faire mes preuves»

Autre pensionnaire du pôle espoirs calédoniens, le pilier droit Luc Véa (1,85 m pour 125 kg) a rejoint en août dernier le centre de formation de Pau. L'ancien joueur de l'URCD, à Dumbéa, a déjà disputé deux matchs avec les espoirs de la section paloise. Victoire contre Biarritz, 26-21, et une défaite 5-23 contre une solide équipe de Colomiers. Et à chaque fois, il a joué une mi-temps (40 minutes). Son projet est d'intégrer l'équipe professionnelle, et pourquoi pas l'équipe de France U20 de rugby.

Luc Véa joint au téléphone par William Lecren :

ITW Luc Vea

Les Outre-mer en continu
Accéder au live