nouvelle calédonie
info locale

Les jeunes chrétiens partagent leur foi

religion
jeunes chrétiens
Plus de 300 du territoire sont réunis depuis ce lundi 16 janvier à la Mission de Bondé sur la commune de Ouégoa. ©Cédrick Wakahugnème
Plus de 300 jeunes du territoire sont réunis depuis lundi à la Mission de Bondé sur la commune de Ouégoa. Ils participent au Rassemblement des Jeunes Chrétiens de l’église Catholique. Au programme: lecture des enseignements de la bible, atelier de réflexion, chants et veillées en soirées.

L’église de la mission de Bondé n’a jamais accueilli autant de fidèles. Des jeunes en grand nombre, venus spécialement du sud de la Calédonie et des îles loyautés. Ce rendez-vous a pour objectif de leur permettre de partager leur foi autour des enseignements de la bible. « Je suis venu chercher la rencontre avec chaque personne », souligne Grégory Wamytan de la paroisse de Saint-Louis, « le nord et le sud, c’est vraiment différent. On essaye de communiquer davantage sur la vie et sur notre quotidien. C’est avec l’église que l’on peut se rapprocher ». Ifrahim Niautou vient de la paroisse de Saint-Jean-Baptiste de la Vallée des colons. « Pour moi, ce rendez-vous, c’est la rencontre entre l’ensemble des jeunes », confie ouvertement le jeune homme, « j’aimerai connaitre comment chaque jeune vit sa foi. Je sais qu’on n’a pas tous les mêmes habitudes de vie. Etant seul, on se sent toujours faible mais lorsqu’on est ensemble, on peut être plus fort dans la foi », poursuit-il. Plus de 300 jeunes sont réunis actuellement sur le site de la Mission de Bondé pendant une semaine.

Parler des thèmes qui touchent notre société

Chaque matin, c’est le même rituel. Après la grande messe, les jeunes se retrouvent pour un enseignement de la bible. Le père Jacques Suta a été ordonné en mai dernier. Le jeune prêtre a été affecté dans le secteur de la zone Est de la Province Nord. « Vu ce qui se passe aujourd’hui dans notre pays, il est important de s’occuper de nos jeunes et de les accompagner », confie le père Suta, « Il faut surtout réfléchir sur des thèmes qui touchent aujourd’hui notre société comme l’alcool, la violence, la délinquance, le cannabis et l’ensemble des fléaux ». Le jeune prêtre apporte le message de l’évangile et attache une importance considérable à la communication. « Ces jeunes sont en quête de bonheur ou de délivrance. Ainsi, ils ont besoin d’être écouter », ajoute-t-il, « On est là pour les aider et les diriger mais surtout en utilisant un langage qui leur parle. Si on commence à faire de la théologie et bien les jeunes ne seront pas intéressés »

Vivre leur foi ensemble

Après chaque enseignement, les jeunes se retrouvent en atelier de réflexion. Les journées sont notamment ponctuées de temps de chants, de partage et de veillées en soirée. La paroisse de Bondé est en charge de l’organisation de cette évènement. En mission depuis désormais onze années dans cette église, Sœur Marie-Hélène Tutugoro, de la congrégation des Petites-filles de Marie, ne cache pas son émotion de voir autant de jeunes. « Ils vont vivre leur foi ensemble », indique Sœur Marie-Hélène, « ils vont célébrer le Seigneur ensemble et réfléchir sur la parole de Dieu. Nous, les adultes, les prêtes et les sœurs, nous devons les accompagner dans leurs vies ». Ce rassemblement des jeunes chrétiens de l’église catholique va s’achever ce dimanche 22 janvier. Les 300 participants se retrouveront pour une dernière messe d’aurevoir et participeront à un grand repas avec l’ensemble des fidèles avant de regagner lundi leurs paroisses respectives. 

Publicité