De jeunes multicambrioleurs devant le tribunal

justice
tribunal
©MN NC1ère
Cinq jeunes hommes ont été condamnés vendredi 21 juillet par le tribunal correctionnel, pour vol en réunion avec effraction et dégradation de biens. Ils avaient commis de nombreux cambriolages sur les secteurs de Païta et du Mont-Dore, entre juillet et août 2016.
Ils n’étaient que trois prévenus sur cinq à se présenter à la barre du tribunal, hier, à Nouméa. Des jeunes originaires de Canala et de Thio. L’un des mis en cause, âgé de 18 ans, a 14 vols aggravés et trois tentatives de vol à son actif, avec effraction et dégradation de biens. Des voitures souvent volées au domicile de leur propriétaire en pleine nuit, puis retrouvées endommagées ou calcinées. 


«Spasmophilie »

«Au bout de 13 vols, je n’appelle plus ça de la délinquance, j’appelle ça de la spasmophilie», dit le président du tribunal aux prévenus. A la question, «Pourquoi les voler, ces voitures ?», l’un des mis en cause répond : «Pour aller chercher les cousins à Thio, sinon voir les filles à Païta.»

Davantage de vols

«Il y a plus de vols commis en Nouvelle-Calédonie qu’en Métropole, avec une augmentation de 72%, rapporte le procureur de la République. Il ne faut pas croire que les violences sont plus graves que les vols, c’est pas vrai.»
En prenant en compte le préjudice causé aux victimes, 21 au total, c’est sur ces propos que le ministère public a requis une peine de six ans pour le principal auteur des faits. Le tribunal l’a condamné à deux ans de prison avec mandat de dépôt. Les autres écopent de peines allant de deux ans  à 10 mois de prison ferme. Un seul a été condamné à un an d’emprisonnement assorti d’un sursis et d’une mise à l’épreuve.