publicité

Le journal de campagne du 3 juin

Les rendez-vous de la campagne des législatives : meetings, interviews et en semaine, notre série sur l’Assemblée Nationale. Aujourd’hui, suivons Bernard Deladrière, Philippe Dunoyer et les candidats de l'Union populaire républicaine, tandis que le torchon brûle entre indépendantistes.

© NC1ère
© NC1ère
  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le

Bernard Deladrière à Rivière-Salée

Bernard Deladrière tenait meeting à Nouméa hier soir, à la salle de boxe Kafoa de Rivière-Salée. Le candidat Rassemblement-Les Républicains dans la première circonscription y a réaffirmé sa position, devant une foule notamment composée de fidèles: le maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France, pour garantir la paix. «On a ici un besoin d’identité et ce besoin d’identité appelle des solutions originales et généreuses», a développé ce signataire de l’accord de Nouméa. Voici le reportage de Jeannette Peteisi.
Meeting de Bernard Deladrière salle Kafoa

Philippe Dunoyer s'adresse aux femmes

© NC 1ère / José Solia
© NC 1ère / José Solia
Hier soir, Philippe Dunoyer, candidat Calédonie Ensemble dans la même première circonscription, se trouvait dans un hôtel de l’Anse-Vata, pour une grande rencontre destinée aux Calédoniennes. Il a été question de la condition féminine ou des violences envers les femmes. Le reportage de Marguerite Poigoune.
Meeting dédié aux femmes de Calédonie Ensemble

Michel Hanocque et Oscar Diaz en tractage

Les candidats de l’UPR, l’Union populaire républicaine, faisaient pour leur part campagne au marché de Ducos, ce matin. Michel Hanocque et Oscar Diaz ont distribué leur programme aux passants. Un lieu approprié pour rencontrer des personnes de diverses ethnies. La distribution de tract est l’un des moyens utilisés par les représentants du mouvement de François Assélineau. Le reportage de Marguerite Poigoune.
Les candidats UPR au marché de Ducos


L'UC répond à Charles Washetine

Enfin, le torchon brûle du côté des indépendantistes. L’Union calédonienne réagit aux propos de Charles Washetine. Mardi, sur notre antenne, le candidat de l’Uni dans la première circonscription avait qualifié «de trahison le fait que les indépendantistes ne voteraient pas en faveur des candidats indépendantistes lors de ce scrutin». L’UC rappelle «que la décision de ne pas participer aux élections nationales française a été prise démocratiquement lors du congrès de Houaïlou» et appelle Charles Washetine à revenir sur ses propos.
L'ensemble des candidats

Première circonscription
Sonia Backès (Les Républicains ensemble dans la France); Lina Balmelli (Front national) ; Bernard Deladrière (Le Rassemblement - Les Républicains) ; Alain Descombels (sans étiquette) ; Philippe Dunoyer (Calédonie Ensemble);  Philippe Gras (sans étiquette); Michel Hanocque (Union populaire républicaine); Louis Manta (La France insoumise); Germaine Nemia-Bishop (Rassemblement autochtone et souveraineté partagée); Charles Washetine (Union nationale pour l’indépendance) ; Macate Wenehoua (Union progressiste en Mélanésie) ; Gaël Yanno (Union pour la Calédonie dans la France).

Seconde circonscription
Henry Bodeouarou (Rassemblement autochtone et souveraineté partagée) ; Gil Brial (Union pour la Calédonie dans la France) ; Oscar Diaz (Union populaire républicaine) ;Philippe Gomès (Calédonie Ensemble) ; Bianca Hénin (Front national) ; Louis Mapou (Union nationale pour l'indépendance) ; Harold Martin (Droite républicaine) ; Manuel Millar (sans étiquette); Pascal Vittori (Tous Calédoniens).

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play