publicité

Le journal de campagne du vendredi 3 mai 2019

J-9 : au sommaire, les portraits de Giovanni Talafili et d’Alain Descombels, le débat des Iles Loyauté, le face à face Henriette Hmae et Vanessa Wacapo, la campagne sur le terrain ou encore les compétences des provinces et les bureaux de vote qui peuvent changer.

© NCla1ère
© NCla1ère
  • Caroline Moureaux avec les rédactions de NCla1ère
  • Publié le , mis à jour le

Portrait de candidat : Giovanni Talafili, tête de liste « Destin commun calédonien »

Giovanni Talafili, 33 ans, chef d’entreprise, tire une liste pour la première fois mais il a une certaine expérience de la politique. Né à Nouméa en 1985, Giovanni Talafili a passé une grande partie de son enfance en Province Nord à Ouaco, là où son père était rouleur sur  mine. Sans détour, il précise qu’il a arrêté à quelques mois du BAC parce qu’il fallait qu’il travaille. D’une famille militante  RPCR, il figure pourtant aux Provinciales de 2009 sur la liste de Calédonie Ensemble. Il n’avait que 23 ans, à l’instar d’autres jeunes, il espérait dit-il, « un changement dans la vie de tous les jours ». Il revient finalement au Rassemblement  et se présente sur la liste du parti aux Provinciales de 2014.
Cette fois, le métis wallisien caldoche décide de créer le parti Destin Commun Calédonien avec des collègues et amis qui ne se retrouvent plus dans les grands partis traditionnels. Giovanni Talafili : « le destin commun, il passe avant tout pour moi, par le pouvoir d’achat. Nous on fait partie des personnes où, dans notre réfrigérateur, il n’y a que des bouteilles d’eau et un pot de margarine, et c’est la réalité des choses. Il faut lutter contre le monopole, on a des monopoles sur le ciment, sur la farine, sur le sucre, sur quasiment tous les produits de nécessité. A chaque fois, c’est deux ou trois mêmes personnes, et moi, je dis non ».
Pour Giovanni Talafili, la principale qualité que doit avoir un élu, c’est « d’avoir le courage de faire les choses, de le dire, et de le faire ».
© NCla1ère
© NCla1ère

 

Portrait de candidat : Alain Descombels tête de liste « Rassemblement national »

Alain Descombels est avant tout un chef d’entreprise, né le 6 novembre 1953 à Aix en Provence. Il est installé en Nouvelle-Calédonie depuis une trentaine d’années. Cet homme d’affaires de 65 ans a trois enfants, il a démarré sa carrière politique dans les années 80.
Après avoir milité au RPCR, il a fait partie des membres fondateurs de l’Avenir ensemble puis de Calédonie ensemble.
Elu à la Province Sud de 2004 à 2009, il a été également président de Promosud, la société de financement et de développement de la Province Sud.
Il se présente aux élections législatives de 2017 comme candidat divers droite dans la première circonscription.
Il revient sur le devant de la scène politique comme tête de liste du Rassemblement national en Province Sud aux élections provinciales du 12 mai prochain, aux côtés de Bianca Hénin et de Christopher Bourgine. 
© NCla1ère
© NCla1ère

La campagne sur le terrain

  • La liste « Agissons pour le Nord » menée par Alcide Ponga poursuit sa campagne sur le terrain. A Koné, visite ce jeudi d'une entreprise de restauration implantée sur terres coutumières. Le développement économique local, l'un des axes majeurs du programme du parti loyaliste. Le reportage de Sheïma Riahi et de Brigitte Whaap 
    CAMPAGNE ALCIDE PONGA NORD
  • Ce jeudi, c'était le lancement de la campagne du Parti Travailliste à la tribu de Heo à Ouvéa. Dans l'assistance, pas seulement des militants, mais surtout des habitants des différentes tribus venus s'informer sur une possible nouvelle gouvernance de la Province Iles. Le reportage de Sylvie Hmeun et Philippe Kuntzmann 
    REUNION PARTI TRAVAILLISTE OUVEA

Province des Iles Loyauté : le débat télé

Après le Nord la semaine dernière, c’était au tour des têtes de listes des Iles de se retrouver sur le plateau de NCla1ère autour de Frédérique Machoro pour débattre des enjeux du scrutin. Huit listes briguent les suffrages aux Loyauté pour les quatorze sièges de l’assemblée située à Lifou, dont sept siègeront aussi au Congrès. 
Débat provinciales 2019 Iles Loyauté

Face à face : Henriette Hmae et Vanessa Wacapo

Henriette Hmae, quatrième de la liste « UC-FLNKS » débattait ce matin sur NC la 1ere radio avec  Vanessa Wacapo, quatrième de la liste « Agissons pour le Nord ». Un débat en province Nord, animé depuis Koné par Cédrick Wakahugnème. 
Face à Face Henriette Hmae et Vanessa Wacapo

Paroles d’électeurs : ce qu’ils attendent des élus

Il faut prendre en compte  la condition de la femme, c'est le message que veut faire passer Claudia Jarossay-Waebalo aux candidats qui se présentent en Province Nord. Mère de famille et engagée dans le milieu associatif depuis de nombreuses années , elle souhaite que le sujet fasse partie de leurs priorités.
Parole d'une électrice avec Sheïma Riahi et Brigitte Whaap. 
PAROLES D'ELECTEURS NORD

Attention aux changements de bureaux de vote

Avant le scrutin du 12 mai, pensez à vérifier dans quel bureau vous devez voter. Dans plusieurs communes, ils changent.
C’est ainsi le cas à Dumbéa où la quasi-totalité des électeurs changent de bureau de vote pour les prochaines élections provinciales et européennes. Par conséquent, il est fortement recommandé de vérifier son bureau de vote sur la carte électorale reçue pour les élections européennes ou de se rendre sur le site internet www.ville-dumbea.nc, rubrique « Dumbéa pratique » - « Elections ».
A Bourail, les électeurs du bureau n°5, zone géographique « Pouéo, la Taraudière, Téné, Boghen, tribu de Ouaoué, RT1 Sud desservis par les voies urbaines, routes municipales, chemins ruraux et toutes voies privées prenant leur origine sur l’un d’entre eux » voteront désormais à la salle polyvalente de la commune de Bourail.
De manière générale, si vous avez un doute, contactez votre mairie avant le 12 mai.
 

Les compétences des provinces

Pour répartir les compétences sur le territoire, la loi organique de 1999 distingue celles qui sont dévolues aux différentes institutions.
Pour l'Etat, la Nouvelle-Calédonie et les communes, la loi organique va leur attribuer une liste de prérogatives. La défense pour l’Etat ou encore la sécurité civile transférée au Territoire.
Toutes celles qui ne relèvent pas de l'Etat ou du Territoire sont dévolues aux provinces. C'est pour cela que l'on dit que les provinces ont des compétences de droit commun.
Dans l'esprit des Accords de Matignon-Oudinot puis de l'Accord de Nouméa, il fallait donner des prérogatives aux provinces car elles sont des outils de rééquilibrage. Et c'est la loi organique qui va venir traduire juridiquement cette volonté politique.
Concrètement quelles sont ces compétences de droit commun qui relèvent des provinces ?
C'est toujours la loi organique qui précise les compétences des provinces.
Parmi les prérogatives, le développement économique, y compris, pour le nickel, les autorisations de recherche ou de concession.
Les provinces sont aussi compétentes en matière d'enseignement, c'est à dire la gestion des écoles primaires publiques, la construction et l’entretien des collèges publics, ou l’insertion professionnelle des jeunes. La santé, la culture ou encore le sport relèvent aussi des provinces.
Autre exemple, l’environnement. C'est d'ailleurs pour cela que chaque collectivité dispose de son propre code de l'environnement.
© NCla1ère
© NCla1ère
 

L’agenda de campagne du samedi 4 mai

9h30, à Païta au Fale Fono, meeting CNR
9h30, à Nouméa à la salle de boxe de Rivière-Salée, meeting Construire autrement
10 heures, à Païta à l’Arène du Sud, meeting Destin commun calédonien
10 heures, à Houaïlou, réunion publique UNI
11 heures, à Ouégoa, déjeuner-débat Calédonie ensemble
16 heures, à Nouméa à l’université, réunion citoyenne ACT
17 heures, à La Foa au centre culturel, rencontre publique Parti travailliste Sud
17 heures, à Dumbéa au centre culturel, meeting Construire autrement
18 heures, à Lifou tribu de Traput, réunion publique Palika îles
18 heures, à Nouméa au Nouvata, meeting des femmes Calédonie ensemble

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play