publicité

Le journal des sports du lundi 9 juillet 2018

Au sommaire, une édition consacrée à la Transcalédonienne qui s'est courue ce week-end dans le parc de la rivière Bleue. Retour sur la vingt-septième édition, du côté des plus de 1300 concurrents, mais pas seulement.
 

En mode gagne ou en mode promenade, plus de 1300 concurrents se sont inscrits à la Transcal 2018. © NC la 1ère / Cédrick Wakahugnème
© NC la 1ère / Cédrick Wakahugnème En mode gagne ou en mode promenade, plus de 1300 concurrents se sont inscrits à la Transcal 2018.
  • Cédrick Wakahugnème, avec F.T.
  • Publié le
Nos sommes le week-end des 7 et 8 juillet. Une marée humaine déferle sur la terre rouge du Grand Sud. Derrière elle, le lac artificiel de Yaté, encore endormi. Un paysage authentique et idyllique entre les vallées et les crêtes. L’immensité du parc de la rivière Bleue séduit l’ensemble des concurrents. Comme Angélique Plaire, de la Team Endurance shop, qui se réjouit de retrouver ce décor.
 
Il faut bien un plan pour se repérer à travers tous les aménagements du site. © NC la 1ère / Cédrick Wakahugnème
© NC la 1ère / Cédrick Wakahugnème Il faut bien un plan pour se repérer à travers tous les aménagements du site.
 

Esprit sain, corps sain

Cette année, la formule de la Transcalédonienne reste la même: quatre parcours pour des équipes de trois, mixtes ou unisexes. Une compétition où le concept du corps sain allié à un esprit sain représente une priorité. «On n’a que de l’eau sur le parcours», remarque ainsi le président de l’association Défi Santé, Paul-Antoine Grangeon.
«Une grande famille»
 

Plus de 110 équipes pour l'épreuve principale

L’épreuve-reine reste l’événement-phare de cette Transcalédonienne. Cette année, plus de 110 équipes se sont élancées sur les 57 kilomètres de parcours, répartis sur deux jours. Vainqueurs à plusieurs reprises, Ludovic Lanceleur et Leslie Nowicki, accompagnés de Franck Santos, s’offrent la victoire. Lanceleur qui salue au passage «un super rendez-vous».
«Important d'être au rendez-vous»
 
Au départ de l'épreuve principale. © NC la 1ère / Martin Charmasson
© NC la 1ère / Martin Charmasson Au départ de l'épreuve principale.
 

Moment de détente

A deux pas du lac, le village de la Transcal offre un véritable espace de détente. Sous les tentes militaires, une dizaine de masseuses de l’IFPSS prennent soin des coureurs. Comme Lisa Reuillot, complètement conquise.
«Vraiment un moment agréable»
 
© NC la 1ère / Cédrick Wakahugnème
© NC la 1ère / Cédrick Wakahugnème
 

Rendez-vous l'an prochain!

Au total,plus de 1300 concurrents ont participé à cette vingt-septième édition de la Transcalédonienne. Le bilan reste positif, pour les organisateurs, qui, une fois de plus, donnent rendez-vous à l’ensemble des coureurs l’an prochain.
 
La Transcal, c'est aussi des activités loisirs, notamment pour les enfants. © NC la 1ère / Cédrick Wakahugnème
© NC la 1ère / Cédrick Wakahugnème La Transcal, c'est aussi des activités loisirs, notamment pour les enfants.

 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête