Le Journal des sports du mardi 16 mai 2017

sportncla1ère
Photo jeunes UNSS Jules Garnier avant championnat France (JDS 16 mai 2017)
Les lycéens de Jules-Garnier s'envolaient ce mardi 16 mais en vue du championnat de France UNSS. ©NC 1ère / William Lecren
Les lycéens de Jules-Garnier visent la victoire aux championnats de France UNSS. Retour sur le championnat de Calédonie handisport d'athlétisme. Et un point sur la condition, et les ambitions, du triathlète Nathan Barberis. 

UNSS

Sept élèves du lycée Jules-Garnier de Nouméa se sont envolés aujourd’hui vers Paris, avant de rejoindre Châteauroux pour les championnats de France UNSS, du 22 au 24 mai. Pour nos jeunes Cagous, l’objectif sera d’atteindre la plus haute marche du podium, comme l’an dernier. Eric Reuillard, professeur d’EPS à Jules-Garnier, les accompagnera pour les diriger pendant l’épreuve. 

Interview Eric Reuillard Cagous (JDS du 16 mai 2017)


Handisport

Les championnats de Calédonie handisport d’athlétisme ont concerné plus de 50 participants, vendredi et samedi, à Numa-Daly et à Boulari. Côté résultats, à signaler la victoire de Nicolas Brignone sur 400 mètres fauteuil en 53 secondes 38, devant Fairbank. Et les 38m45 de Marcelin Walicon, possible record d’Europe, au javelot fauteuil. De bon augure avant les championnats de France fin mai. Olivier Deniaud est chargé de mission handisport.

Interview JDS handisport deniaud (JDS du 16 mai 2017)


Et c’est une première : les résultats seront pris en compte pour le championnat inter régions national. Ils permettront aussi d’affiner la sélection pour les Mini Jeux 2016 au Vanuatu.

Triathlon

Enfin, Il n’était pas là cette année, mais en 2018, Nathan Barberis compte bien se mêler à la lutte Vernay-Szalamacha dans le triathlon international. L’ancien nageur passé par le CNC et le pôle espoir d’Océanie, avant de s’orienter vers le triathlon, avait terminé neuvième de l’édition 2016, en 2h2mn38sec. De retour en métropole, il est entraîné par Frédéric Delobre, et compte participer aux triathlons M d’Embrun, de l’Alpe d’Huez, et de Nice, avant de revenir en Calédonie l’an prochain. Nathan Barberis sera ambitieux.

Interview Nathan Barberis triathlon JDS 16 mai 2017