publicité

Le journal des sports du mardi 22 août

Au sommaire, un spécial Stand-up paddle avec ces trois Calédoniens qui ont fait des étincelles ce week-end et lundi dans l’une des plus prestigieuses compétitions de la discipline, le Naish Columbia gorge paddle challenge. Ecoutez leurs réactions.

Titouan Puyo au deuxième jour du Columbia challenge. © Supthemag/Lorenzo Menendez/Flux Photography
© Supthemag/Lorenzo Menendez/Flux Photography Titouan Puyo au deuxième jour du Columbia challenge.
  • Martin Charmasson, avec F.T.
  • Publié le
Titouan Puyo, Clément Colmas et Noic Garioud ont placé la barre très haut. Engagés ce week-end et lundi (pour nous) dans le Columbia Challenge sur la Hood River, dans l’état américain d’Oregon, ils mettent un sacré coup de pression sur le gratin mondial.
 

Titouan Puyo

En cas de victoire aux Pacific paddle games en Californie dans un mois, Titouan Puyo deviendrait ainsi n°1 mondial. Sa performance marque une étape dans sa carrière, en technical race.
«Je me croyais presqu'en Calédonie»

Clément Colmas

Puyo qui se montre mi-amusé mi-sérieux sur ces Cagous qui poussent derrière lui. Des jeunes extraordinaires. Clément Colmas, 16 ans, a fini deuxième dans la première manche du double downwind, derrière le favori Roediger, et quatrième au général. Puis huitième de la technical race. Même lui a du mal à réaliser !
«C'est juste incroyable»

Noic Garioud

Noic Garioud, 15 ans, s’est pour sa part classé sixième en longue distance, mais n’a pas réussi à être en finale de la beach race. Atteindre un tel niveau, aussi jeune, il n’y pensait pas. Il raconte l’épreuve de double downwind.
«J'ai vraiment halluciné»

A suivre

Deux espoirs de Stand-up paddle qu’il faudra suivre de très près dans les mois et années à venir. Tout comme l’inévitable, Titouan Puyo, déjà habitué aux premières places mondiales. 
 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play