publicité

Une journée citoyenne au lycée Do Kamo

Comme chaque année, le personnel et l’ensemble des élèves participent à l’embellissement du lycée. Au programme : plantations, peinture, réparations et nettoyage dans la rue Taragnat  à la Vallée des Colons et aux alentours du lycée.

© Jeannette Peteisi/NC1ère
© Jeannette Peteisi/NC1ère
  • Jeannette Peteisi
  • Publié le
550 élèves se sont mobilisés lors de cette journée citoyenne, organisée ce mercredi au lycée Do Kamo. Il y a ceux qui s’occupaient du jardin, ceux qui nettoyaient les surfaces intérieures de l’enceinte du bâtiment et d’autres repeignaient les murs intérieurs et extérieurs comme ceux des commerces voisins du quartier. Une initiative qui vise à responsabiliser les élèves.
© Jeannette Peteisi/NC1ère
© Jeannette Peteisi/NC1ère
Pour les commerces alentours, cette journée est une très bonne initiative. Tous espèrent que cela continue. 
Lancée il y a trois ans par le lycée Do Kamo, cette journée citoyenne est l’occasion pour le lycée de redorer son image. Ecoutez Henri Lalie, professeur d’histoire-géographie.
© Jeannette Peteisi/NC1ère
© Jeannette Peteisi/NC1ère
Après les différents ateliers ce mercredi matin, un grand repas a été partagé entre les élèves et le personnel de l’établissement.
© Jeannette Peteisi/NC1ère
© Jeannette Peteisi/NC1ère

 

Sur le même thème

  • Jeunesse

    Fortnite : attention à l'addiction chez les enfants

    Depuis le début de l'année, le jeu vidéo Fortnite fait fureur. Les jeunes sont scotchés à leur écran et peuvent y jouer pendant des heures. De leur côté, les parents ne savent plus comment les décrocher. 

  • Jeunesse

    La jeunesse dans tous ses états

    Sous le slogan «imagine ton avenir, invente ton pays», le gouvernement a lancé depuis fin mai, le chantier des états généraux de la jeunesse. Environ 200 personnes se sont rassemblées à Bourail pour échanger dans ce cadre, en vue de doter la Nouvelle-Calédonie d'un «plan jeunesse».

  • Jeunesse

    Informer et parler pour prévenir les suicides

    Comment prévenir le suicide chez les jeunes? Comment reconnaître les signes avant-coureurs? C’est pour répondre à ces questions qu’un débat a été organisé à Dumbéa autour de ce qui représente la deuxième cause de mortalité chez les jeunes en Calédonie.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play