Journée mondiale de l’environnement : Sea Shepherd, entre prévention et action

environnement
Sea Shepherd 4 juin 2022
"Ce qui entre ici ressort dans le lagon", c’est l’un des messages écrits à la bombe par les bénévoles de Sea Shepherd. Un slogan adressé à la population pour rappeler qu’une plaque d’égout n’est pas une poubelle. ©Julie Straboni / NC la 1ère
C’est la journée mondiale de l’environnement ce dimanche, et avant la journée des océans mercredi, les bénévoles de Sea Shepherd ont mené une action de sensibilisation à Nouméa ce samedi. Ils ont laissé sur le sol des messages de prévention, à l’attention de la population.

Une journée de mobilisation pour quelques mois de prise de conscience. Au gré de leurs pérégrinations place des Cocotiers, à l’anse Vata et à la Baie des citrons, les Nouméens pourront lire des recommandations inscrites au sol à la bombe, par les membres de Sea Shepherd, et qui y resteront plusieurs mois.

"Vous avez à votre droite une poubelle, à votre gauche une bouche d’égout, les gens vont privilégier on pense le mégot essentiellement dans la plaque d’égout. Le problème, c’est que ça va partir à la mer. Donc le graffe c’est ce qu’il rappelle : ce qui entre ici, ressort dans le lagon. On est sur une île, ça va très vite", explique Olivier Malnati, secrétaire de Sea Shepherd en Nouvelle-Calédonie.

Olivier Malnati, secrétaire de Sea Shepherd en Nouvelle-Calédonie

Graffiti de sensibilisation

Une marelle blanche montre le chemin d’une poubelle : un message clair, qui déconseille de jeter quoi que ce soit à travers la plaque d’égout. Une communication utilisée par les associations de plusieurs pays dans le monde. "Une fois par an, la mairie nous autorise à faire du graffiti de sensibilisation. C’est de la peinture provisoire évidemment. C’est vraiment pour inciter les gens à prendre conscience de ce geste de jeter au sol des déchets", poursuit Olivier Malnati.

Sea Shepherd Nc 2
Une marelle blanche montre le chemin d’une poubelle, un message clair, qui déconseille de jeter quoi que ce soit à travers la plaque d’égout. ©Julie Straboni / NC la 1ère

La propreté de la mer et des îles commence en amont, sur le sable et le bitume. Ce dimanche matin, les bénévoles de Sea Shepherd ont également ramassé les déchets charriés par les courants, sur l’ilot Sainte-Marie.

Retrouvez le reportage de Caroline Antic-Martin et Claude Lindor :

©nouvellecaledonie