Judo : Alexis Mathieu, l'exemple à suivre

sportncla1ère
Alexis Mathieu est de retour sur le Caillou avant de repartir au combat pour décrocher sa place aux J.O 2024,
Alexis Mathieu est de retour sur le Caillou avant de repartir au combat pour décrocher sa place aux J.O 2024, ©C. Favennec
De passage en Nouvelle-Calédonie, Alexis Mathieu, originaire de Koumac, profite de sa famille et fait partager son expérience aux jeunes du pôle espoirs et de plusieurs clubs. Dans deux ans, il espère être aux Jeux Olympiques de Paris.

Kimono de l'équipe de France sur le dos, il observe attentivement les judokas du pôle et des clubs, JCC, NJC et ASPTT. Alexis Mathieu est ici comme dans une seconde maison. Il y a quelques années, dans ce dojo de Magenta, le candidat aux prochains J.O était à la place des jeunes dont il scrute les moindres mouvements. "Tu peux l'accrocher soit sous la manche, soit sur le côté, mais avec beaucoup plus de tissus. Si tu le saisis sur le haut de la manche, tu vas lâcher la prise parce que tu seras dans le même sens que tes doigts. Vas-y, recommence."


L'enfant de Koumac livre ses conseils et offre sa présence sur le tatami comme adversaire. Ponove Falevalu en fait les frais. Alexis le soulève et le bascule par-dessus lui pour le faire tomber sur le dos. "Ura nage ! " lance-t-il dans un grand sourire. "Pourtant, je te l'ai appris hier". Le plaisir à partager est visible.

Alexis Mathieu livre ses conseils aux jeunes calédoniens du pôle espoirs
Alexis Mathieu livre ses conseils aux jeunes calédoniens du pôle espoirs ©C. Favennec

Mes parents ont multiplié les aller-retours entre Koumac et Magenta, presque tous les week-ends, pour me permettre d'avoir plus de confrontations et me préparer au départ en France. Quand je suis parti, j'étais moins démuni que si j'étais resté dans mon petit club de Koumac. Je sais ce que ça fait de s'entraîner ici. J'essaye de les motiver et de leur donner l'envie.

Alexis Mathieu, judoka de l'équipe de France

Alexis Mathieu passe un "ura nage" à Ponove Falevalu
Alexis Mathieu passe un "ura nage" à Ponove Falevalu ©C. Favennec

Ponove, médaillé d'argent en plus de 90 kilos aux derniers championnats de France cadets, profite du moment. Il emmagasine un maximum d'informations au contact d'un adversaire d'un tel niveau. "Le fait qu'Alexis soit là nous permet de voir et de mesurer ce qu'est le très haut-niveau en France, ce qui nous attend là-bas. Il nous a appris l'une de ses meilleures prises. On aura vraiment eu un large aperçu des prises les plus efficaces, confie-t-il.

Deux dernières années remarquables

Ces deux dernières années, le meilleur judoka du Caillou a connu de belles aventures. Il a notamment participé aux Jeux Olympiques de Tokyo en tant que partenaire de l'équipe de France. Un déclic. L'expérience a confirmé son choix de vouloir atteindre les Jeux Olympiques comme titulaire. Quelques mois plus tard, il est devenu champion de France moins de 90 kilos.

Alexis Mathieu a signé deux 5e place au Grand Slam de Paris et une 7e à Oulan Bator
Alexis Mathieu a signé deux 5e place au Grand Slam de Paris et une 7e à Oulan Bator ©Sucy Judo

J'ai démarré 2022 sur les chapeaux de roue. Je m'impose sur le Grand Slam de Paris où je suis à la limite de la médaille. Je fais deux fois 5e sur les deux dernières éditions. En milieu d'année, avec la surcharge d'entraînement, j'ai connu beaucoup de fatigue accumulée et des contre-performances. J'ai su rebondir sur la fin en prenant plus de recul, plus de temps pour moi, en gérant un peu mieux mes entraînements. C'est une bonne année 2022 qui annonce l'Olympiade correctement. On va monter crescendo en termes de résultats.

Alexis Mathieu

Objectif : faire partie des 8 meilleurs mondiaux

Monter crescendo pour répondre aux exigences du ranking olympique mis en place depuis deux mois. Il prend en compte les résultats sur le circuit international entre les Grands Slam, les Grand Prix, les championnats d'Europe et les Mondiaux. Pour viser Paris 2024, Alexis doit enchaîner les performances. "On marque des points en fonction de notre classement dans les compétitions. Il faut en prendre un maximum pour avoir la meilleure place possible. L'objectif pour Paris 2024, c'est d'arriver dans les huit premiers et se positionner en tant que favori et non comme outsider".

Au dojo de Magenta mercredi soir, le sportif du Sucy Judo a été regardé et écouté avec admiration par les licenciés et les neuf membres du pôle espoirs. Une structure dirigée par son père, Fabrice, 7e dan et ancien judoka de haut-niveau. 

Alexis Mathieu remercié par les jeunes du pôle espoir et des clubs du JCC, de la NJC, et de l''ASPTT
Alexis Mathieu remercié par les jeunes du pôle espoir et des clubs du JCC, de la NJC, et de l'ASPTT ©C. Favennec

" Cela montre que sur le territoire, il y a du potentiel et qu'il peut se retrouver en équipe de France quand il est bien exploité, analyse Sébastien Guagenti, cadre technique de la ligue. Cela donne aussi un point de repère  aux athlètes qui sont dans les structures, les clubs, et au pôle qui permet d'accéder au haut-niveau. Ça reste le modèle et l'endroit où il faut aller".  Un bel exemple à suivre.

Alexis Mathieu fait la fierté du judo calédonien
Alexis Mathieu fait la fierté du judo calédonien. ©C. Favennec