La kermesse de Ma Maison fête ses 50 ans

solidarité
Ma maison
©Natacha Lassauce-Cognard
Dimanche prochain se tiendra la 50e kermesse de Ma maison. Cette maison de retraite, tenue par les petites soeurs des pauvres, accueille les personnes âgées dans le besoin depuis la fin du 19e siècle. 
La congrégation des petites sœurs des pauvres, fondée par Jeanne Jugan, arrive en Nouvelle-Calédonie à la fin du 19e siècle. Elle s’installe à Nouméa et c’est en 1903, qu’elle intègre cette grande bâtisse surplombant le Faubourg-Blanchot et la baie de Sainte Marie. Ce terrain de 2 hectares permet d’héberger les personnes âgées dans le besoin. On appelle cet endroit « Ma maison ».
Archives Ma Maison
©Archives territoriales
Depuis quatre ans, « Ma Maison » est devenue un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ou Ehpad. On compte 9 petites sœurs de nationalités différentes et 40 personnels soignants pour 85 personnes âgées. La doyenne a 98 ans. 
 

Des plantes et des livres

Depuis sa création, cet établissement fonctionne en grande partie grâce aux dons et au bénévolat et tout au long de l’année, 50 personnes donnent de leur temps gratuitement. Le dimanche 30 août se tiendra la kermesse annuelle, la cinquantième édition donc, de 8 heures à 15 heures. Comme d'habitude les visiteurs pourront y trouver beaucoup d'articles à petit prix, des jouets, des livres d'occasion, des vêtements ou des plantes. Il y aura aussi de nombreux stands de nourriture. 
Ma maison préparatifs
©Natacha Lassauce-Cognard

Le reportage de Natacha Lassauce-Cognard et Philippe Kuntzmann.
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live