Koné joue la proximité

politique
proximité province nord
Les agents de la mairie de Koné à la rencontre des habitants des tribus. Objectif : faciliter les démarches pour les inscriptions sur les listes électorales. ©Cédrick Wakahugnème/NC1ère
Depuis plus d’une semaine, les agents de la mairie de Koné vont à la rencontre des populations dans les tribus. Ils apportent un soutien précieux notamment pour l’inscription des habitants sur les listes électorales.
Poindah se trouve à une quinzaine de minutes du village de Koné, sur la transversale. Cette localité est considérée comme une tribu d’accueil, avec à sa tête un grand chef de district. Aux dernières élections, la tribu comptait 149 inscrits. Des chiffres qui n’ont guère évolué. D’où la volonté de la commune d’aller au contact de ces administrés, quelques peu oubliés. « Nous sommes dans une période charnière », souligne Anne-Sophie Gorohouna, élue à la mairie de Koné, « 2018, c’est l’année prochaine. Il est primordial que nos citoyens jouissent de leurs droits de vote. Et aujourd’hui, c’est le rôle principal de chaque commune d’être au plus près de sa population », poursuit l’élue. Sur cette tournée, l’ensemble des conseillers municipaux, originaires des tribus, ont été mis à contribution afin de faciliter le travail des agents auprès de la population.

De nouvelles inscriptions sur les listes électorales


Bopope, Netchaot, Néami et Noelly, le travail de terrain porte ces fruits. D’une tribu à une autre, les agents procèdent aux transferts de nouveaux arrivés de commune à commune, permettent aux personnes intéressées de vérifier leur inscription sur les listes électorales et recensent de nouvelles déclarations. « Nous avons fait un véritable travail de terrain », indique Yannick Moilou, en charge des élections à la mairie de Koné, « Déjà sur les quatre tribus visitées, on a pu enregistrer 11 à 15 nouveaux inscrits. Normalement, cela pourrait se ressentir l’an prochain lors du référendum », assure t-il.

Jouer la carte de la proximité


Les nouveaux inscrits sont guidés dans leurs démarches. Les agents sont là également pour distiller les bonnes informations et répondre à leurs questions. « En plus, de l’inscription sur les listes électorales, nous avons monopolisé certains services de la mairie », renchérit Yannick Moilou, « les gens peuvent également procéder à l’inscription de leurs enfants à l’école ou encore au renouvellement de leur carte d’aide médicale ».

Éviter le déplacement des populations


A travers cette opération, la commune de Koné souhaite apporter un service de qualité et éviter les déplacements intempestifs. Des déplacements parfois onéreux, de la tribu au village, pour des familles à petits budgets. A l’issue de ces tournées, un bilan sera réalisé. Il n’est pas exclu que la même opération se renouvelle l’an prochain.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live