L'actu du Pacifique en bref

l'actu du matin
breves du pacifique
A la une de l'actualité dans le Pacifique, ce vendredi 9 septembre, de Nauru à la Nouvelle-Zélande en passant par l'Australie et Les Etats Fédérés de Micronésie.

Le gouvernement de Nauru se donne un peu plus de pouvoir

Il vient de faire modifier la loi sur les passeports : le ministre chargé de la protection des frontières peut désormais annuler le passeport de toute personne qui « menace la sécurité nationale ou économique du pays ». Il n'est plus possible de faire appel de la décision du gouvernement devant la Cour suprême ; en cas de litige, la personne doit se tourner vers le président de Nauru, Baron Waqa, dont la décision est irrévocable.
Ces changements sont annoncés alors que les autorités ont annulé, le mois dernier, les passeports de plusieurs membres de l'opposition, accusés d'avoir participé à une manifestation contre le gouvernement en juin 2015. Parmi eux, l'ancien président Sprent Dabwido, qui devait se rendre en Australie, la semaine dernière, pour y être soigné. C'est au moment d'embarquer qu'il a appris que son passeport avait été annulé.
 
Le président de Nauru, Baron Waqa. (Credit: AAP)
Le président de Nauru, Baron Waqa ©AAP

Le groupe des petits États insulaires du Pacifique s'agrandit 

Les États fédérés de Micronésie, pays-hôte du sommet du Forum des Îles du Pacifique, rejoignent les Îles Cook, les Kiribati, les Îles Marshall, Nauru, Niue, les Palau et les Tuvalu.
Ce sous-groupe du Forum a donc de plus en plus de poids, ce dont se félicite le Premier ministre des Tuvalu, Enele Sopoaga : « C'est un grand succès. Ça montre aussi que les États insulaires font face aux mêmes défis. Ça reflète également notre état d'esprit - travailler avec toutes les communautés du Pacifique, être solidaires les uns avec les autres. »
 
 

La justice australienne continue de se pencher sur la faillite de Queensland Nickel et de la raffinerie de Yabulu

Le magnat minier Clive Palmer doit être entendu ce vendredi. Aujourd'hui, le tribunal fédéral de Brisbane a interrogé l'un de ses amis de longue date, Ian Ferguson. En juillet 2014, alors qu'il était directeur général des opérations de Queensland Nickel, Ian Ferguson a emprunté 500 000 dollars australiens à l'entreprise. Une somme qu'il devait rembourser dans les cinq ans, avec un premier versement en 2017.Mais quand le liquidateur spécial de Queensland Nickel lui a demandé de rembourser l'emprunt en mai dernier, Ian Ferguson a refusé et il a affirmé qu'il ne devait pas d'argent à cette entreprise, mais à d'autres compagnies de Clive Palmer.

Nouvelle-Zélande : rencontre entre un kayakiste et une orque

Quand Tim Stewart, un Kiwi de 57 ans, a appris qu'un groupe d'orques se trouvait dans une baie de  Whangaparaoa, au nord d'Auckland, il a décidé de « tenter sa chance » et de partir à la rencontre de ces majestueux prédateurs, comme il le raconte au New Zealand Herald. Et il a été récompensé : les orques étaient bien là. Tim Stewart a décidé de lâcher son kayak pour nager avec elles. « Au début, je n'avais pas peur, mais quand j'ai plongé avec une des orques et que je me suis retourné pour lui faire face, elle avait la gueule ouverte ! Je me suis dit qu'elle voulait juste jouer, mais j'espérais qu'elle n'allait pas m'entraîner vers le fond pour s'amuser », raconte-t-il.
Finalement, tout s'est bien passé et Tim Stewart va pouvoir partager son expérience avec ses proches : la rencontre a été filmée à l'aide d'un drone par un photographe, Sam Kynman-Cole, qui se réjouit d'avoir « été au bon endroit au bon moment ».
 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live