nouvelle calédonie
info locale

L'assurance des longues maladies coûte cher au RUAMM

santé
RUAMM : poids Longue Maladie
©NG
Le gouvernement a approuvé mardi le rapport d’activité du programme de contrôle médical du régime unifié d’assurance maladie maternité, le RUAMM, et de l’aide médicale pour 2015. Le poids financier du régime longue maladie y ressort de façon marquante. Et exponentielle.
Le programme annuel de contrôle du RUAMM et de l’aide médicale s’exerce dans le cadre d’une politique de maîtrise des dépenses de santé. Avec, à la clé, un plan de redressement annuel. 

Dans le collimateur : les longues maladies

L’assurance des longues maladies représente 57,2% des dépenses du RUAMM en 2015. 
Au 31 décembre 2015, plus de 47 000 assurés étaient pris en charge pour longue maladie, soit plus de 16% de la population couverte.
On assiste à une augmentation constante des patients en longue maladie :
  • + 3% entre 2011 et 2012 ;
  • + 10% entre 2013 et 2014 ;
  • + 7,4% entre 2014 et 2015. 
L’hypertension artérielle, les pathologies cardiaques, le diabète, les insuffisances respiratoires et le cancer représentent près de 70% des pathologies prises en charge.
Les évacuations sanitaires, elles, ont coûté :
  • 6,7 milliards en 2015,
  • 5,6 milliards en 2013. 
L’exécutif insiste sur l’importance de la prévention, et précise que le plan Do Kamo, adopté en 2015, devrait être mis en place d’ici la fin de l’année, avec en ligne de mire, la volonté de juguler les dépenses liées à la longue maladie.


Conséquence de cette trésorerie dans le rouge

Grosse inquiétude de la fédération des professionnels libéraux de santé après avoir reçu le courrier de la CAFAT la semaine dernière.
Ce courier les informait qu'au vu des difficultés de trésorerie du RUAMM, il leur faudra être patient pour se voir rembourser des sommes qui leur sont dues   
Les professionnels libéraux soulignaient mardi que c’est la deuxième fois que cela arrive et que tous les acteurs des dépenses devraient faire eux aussi un effort.

 
 

Publicité