L'Australie lance une agence de défense spatiale pour contrer les ambitions chinoises

sécurité
Canberra envisage des visas pour les fermiers blancs « persécutés » d’Afrique du Sud
Le ministre australien de l'Intérieur, Peter Dutton. ©Image: Keystone
Le gouvernement australien a annoncé mardi la création d'un commandement militaire de l'espace, calqué sur la Space Force des États-Unis, afin de sécuriser une place dans le cosmos.

Dans un discours prononcé devant l'armée de l'air australienne, Peter Dutton a déclaré que l'espace "prendra une plus grande importance militaire au cours de ce siècle". Ce nouveau "bras armé" spatial - surnommé "Space Command" - sera modeste à ses débuts, a souligné le ministre, sans donner de chiffres ou d'effectifs affectés à ce projet. Il a indiqué que Space Command aura pour objectif de contrer les ambitions militaires de la Chine et de la Russie dans l'espace, ainsi que tous les "pays qui considèrent l'espace comme un territoire à prendre, plutôt qu'un territoire à partager".

L'espace est de plus en plus encombré et déjà contesté, notamment parce qu'entre concurrence et conflit, les frontières deviennent de plus en plus floues

Peter Dutton, ministre de la Défense australien

Une équipe composée de militaires et de de partenaires privés

Cette agence sera dirigée par le vice-maréchal de l'air Cath Roberts - "un passionné de science-fiction" - qui supervisera une équipe composée de membres de l'armée, de la marine et de l'armée de l'air australiennes, ainsi que de partenaires privés. Si au départ elle sera "modeste", l'Australie aura besoin de "Forces spatiales à l'avenir", a assuré Peter Dutton. Le gouvernement conservateur australien a fait de l'armée sa priorité à l'approche des élections, s'engageant au début du mois à augmenter la force de défense du pays à 80 000 hommes d'ici 2040.