L’emploi salarié repart à la hausse au deuxième trimestre 2021

emploi
BTP
©NC la 1ère
Après un premier trimestre 2021 affecté par le confinement strict du mois de mars, l’activité a redémarré dans tous les secteurs en juin. L’emploi retrouve un niveau supérieur à celui de juin 2019, indique l’Isee.

Fin juin 2021, les employeurs du secteur privé ont déclaré 65 960 salariés soit une hausse de 2,3% par rapport au 1er trimestre 2021, indique l’Institut de la statistique et des études économiques (Isee) dans une note conjoncturelle consacrée à l’emploi.

Une croissance bienvenue après la baisse de 1,7% constatée sur les trois premiers mois de l’année, notamment en raison du confinement strict instauré du 9 mars au 2 avril dernier.
Mais non seulement le nombre de création du 2e trimestre compense les destructions du 1er, mais elles permettent de retrouver un niveau supérieur à celui de juin 2019, c’est-à-dire avant le début de la crise sanitaire mondiale.

Tous les secteurs ont recruté

« Au final, en dehors des deux gros à-coups en mars 2020 et mars 2021, extrêmement liés à la situation sanitaire, poursuit l’Isee, l’emploi salarié privé suit une tendance de hausse contenue depuis 2019, à +0,4 % en moyenne chaque trimestre. »
Les effectifs supplémentaires proviennent en grande majorité d’entreprises existantes, qui recrutent de nouveau après avoir supprimé des emplois quelques mois plus tôt. Tous les secteurs ont réembauché, particulièrement l’hôtellerie et la restauration.


Mais attention, prévient l’Institut de la statistique, cette embellie ne devrait être que de courte durée. Le confinement décrété début septembre devrait lourdement pesé sur les chiffres de la fin de l’année.