L’ISEE annonce une hausse de la mortalité de 81% en septembre

coronavirus
Isee logo
©Isee NC
Ce mercredi 13 octobre, L’ISEE a dévoilé son bilan sur le nombre de décès en période de crise sanitaire, sur le mois de septembre 2021.

Une hausse de la mortalité sans précédent. Ce mercredi 13 octobre 2021, l’Institut de la statistique et des études économiques de Nouvelle-Calédonie a dévoilé son bilan de la mortalité pour le mois de septembre. Résultat : avec la crise sanitaire, la mortalité est en hausse de 81% par rapport à un mois de septembre moyen, hors année covid. Les communes du territoire ont déploré au mois de septembre 2021, 228 décès, toutes causes confondues.

Le rapport de l’ISEE précise également que le nombre moyen de décès survenus au mois de septembre, sur les 5 dernières années hors Covid (2015 à 2019), s’élève à 126. “Dans ce contexte, le nombre de décès enregistrés en septembre 2021 est 1,8 fois plus important que sur la moyenne de 2015-2019."

Une mortalité qui ne concerne pas tous les âges 

Ce rapport révèle également que cette surmortalité en lien avec la crise sanitaire de de ce mois de septembre, ne concerne pas toutes les classes d’âge. Les 40-49 ans sont les plus jeunes à être touchés par la surmortalité observée avec une hausse de près de 84 % du nombre de décès. Le nombre de décès des 60-79 ans double, alors qu’il augmente de 75 % chez les 80-89 ans et de plus de 120 % chez les 90 ans et plus.

Par ailleurs, en septembre 2021, 59 % des décès se sont produits en milieu médicalisé (hôpital ou clinique), 33 % à domicile et 8 % dans un autre lieu, soit des proportions proches de celles observées sur la période 2015-2019.

 

Le reportage de Loreleï Aubry : 

©nouvellecaledonie