L’université s’organise pour les étudiants confinés sur le campus

éducation
Épicerie université 16 mars 2021
©Cédrick Wakahugnème / Nc la 1ere

Depuis la semaine dernière, la cafétéria du campus universitaire propose la vente de denrées alimentaires aux étudiants. Objectif : améliorer les conditions des universitaires confinés sur le campus, avec une alimentation de proximité.

Une baguette de pain, de l’eau, et une carte de recharge internet, pour rester connecté au reste du monde. Ce sont les achats de Rod, étudiante du campus de Nouville et désormais fidèle cliente de la cafétéria de l'université, transformée en petite épicerie depuis le début du confinement.

Ravitaillement

Ce nouvel espace répond depuis une semaine à la préoccupation première de l’étudiante : celle de pouvoir se ravitailler en produits alimentaires, tout en limitant ses déplacements. « Ça nous évite d’aller en ville et d’avoir des dérogations, c’est notre cafétéria à proximité », lance Rod.

Écoutez les réactions des élèves de l'université, reccueillies par Cédrick Wakahugnème :

Épicerie de l'université pendant le confinement

Dans la cafétéria, tout a été repensé. Samuel Dumas, responsable de la gestion de la restauration au sein de l’université veille à ce que les mesures sanitaires et la distanciation sociale soient respectées. 

Boîtes de conserves, produits d’hygiène… l’épicerie offre des produits de première nécessité et tente de répondre au mieux, aux besoins des élèves. « Ce sont surtout des produits surgelés et des produits frais », précise le professionnel.

Mesures de proximité 

Et si les responsables de l’université ont encouragé les étudiants à rejoindre leurs familles en cette période, à ce jour, 120 élèves sont toujours sur le campus. Une transformation de la cafétéria en épicerie, qui tend à faciliter la vie des élèves précise Victor Lethezer, directeur du Groupement d'intérêt public de la Maison des étudiants. 

« Pour le moment, les mesures prises sont des mesures de proximité, pour que nos résidents soient dans les meilleures conditions. La grande majorité sont boursiers, ils n’ont donc pas beaucoup de moyens. De 9h à 11h, ils peuvent venir récupérer des produits d’hygiène et de première nécessité ».

À chacun sa méthode

Sur le campus, chacun a sa méthode durant ce confinement. La plupart des étudiants sont enfermés dans leurs studios, entre révision des cours et détente explique Joyce Katoa, étudiant en 3ème année d’économie et de gestion. « C’est un peu compliqué, parce qu’on est obligés de tout faire en ligne et puis vu que tout le monde est confiné au même endroit, le réseau a des problèmes. Je regarde des films, et puis j’essaie de réviser ». 

Chaque jour, une trentaine d'étudiant vient se ravitailler au sein de l'épicerie. Un dispositif qui sera maintenu pendant toute la période de confinement.