L’usine du Sud à l’arrêt, le constructeur automobile américain Tesla devrait réduire l’utilisation du nickel dans ses batteries

nickel
NICKEL
Usine d'automobiles électriques en Chine ©Stringer AFP

Le prix du nickel échangé à la Bourse des métaux de Londres (LME) a grimpé cette semaine, s’approchant de nouveau mercredi des 20.000 dollars la tonne, avant de refluer en fin de semaine...

Le nickel conserve un niveau jamais atteint depuis 2013. Le plan de relance de 1900 milliards de dollars voulu par le Président américain Jo Biden a été adopté samedi par la chambre des représentants. Il doit soutenir la première économie mondiale. Le secteur des matières premières devrait en profiter. 

Le nickel sensible à un Tweet  

En attendant, il aura suffi d’un tweet d’Elon Musk pour faire baisser le cours du nickel. En annonçant qu’il allait se passer du métal et opter pour une alternative, tout au moins pour produire certains types de batterie, le PDG de Tesla a contribué à une baisse des prix du nickel au LME de Londres.

C’est notre principale préoccupation, il n’y a pas assez de nickel éthique disponible, nous allons donc produire les cathodes de batteries de nos voitures de milieu de gamme (...) avec beaucoup de fer et de lithium

Elon Musk PDG de Tesla

 

Une usine manque, Tesla s'adapte

L’arrêt, qui se poursuit depuis décembre, de la production de l’usine du Sud en Nouvelle-Calédonie a pesé. Prony Resources (ex Vale-NC) est l’une des cinq usines dans le monde à produire du nickel de qualité batterie, "mais l’une des seules à le faire dans des conditions éthiques, c’est-à-dire respectueuses des normes environnementales comme le souhaite Tesla", a indiqué un analyste londonien à Nouvelle-Calédonie La 1ère.

Le constructeur automobile américain était en négociation avancée avec la direction de l’usine calédonienne de nickel pour lui acheter sa production. "Quelle est la situation politique et industrielle en Nouvelle-Calédonie ?", a questionné Andy Farida, principal analyste du Metal Bulletin de Londres et de l’agence d’information financière FastMarkets.

Une aubaine pour l'Indonésie

Les analystes ont commenté les attentes du marché du nickel, avec un objectif de prix dépassant les 20 000 dollars, alors que l'argent circule amené par des investisseurs. Le nickel profite de la demande du secteur de la transition énergétique. 

Avec des coûts de production particulièrement agressifs, l’Indonésie entend profiter de l'aubaine, "elle devrait ajouter cette année une capacité de 250.000 tonnes supplémentaires de fonte de nickel (NPI) pour l’acier inoxydable" a précisé Anna Stublum, analyste de Marex Spectron. Le NPI est un alliage à bas coût, concurrent du ferronickel de haute pureté produit par la SLN et KNS en Nouvelle-Calédonie. L’afflux de nickel indonésien pourrait tout aussi bien entraîner une baisse des cours au second semestre de l’année 2021, à un niveau proche des 18.000 dollars la tonne.

Cours du nickel au LME de Londres le 26/02/2021 après la clôture hebdomadaire : 18.562 dollars par tonne -1,75 % [Semaine -5,75 % depuis le 1er janvier +11,9 % ]

NICKEL
Tendance haussière du nickel au LME de Londres le 21/02/2021 ©Insights Neon -Marex Spectron