L’usine du Sud, son nickel et son cobalt : en parler un peu (Tesla), y penser beaucoup (LG Chem-Korea Zinc)

nickel
NICKEL
Collaborateur de l'usine du Sud (Vale-NC) sur la mine de nickel-cobalt de Goro en Nouvelle-Calédonie ©AFP
Tesla entend produire ses propres batteries électriques. Son principal fournisseur, le sud-coréen LG Chem, veut toujours plus de nickel et de cobalt. Tous deux regardent l’usine du Sud. LG Chem est proche de Korea Zinc, candidat potentiel à la reprise du grand site industriel calédonien.
 
C’est devant un parterre de clients réunis en plein air sur un parking, chacun dans leur voiture Tesla, qu’Elon Musk a fait son show, mardi soir en Californie. L’événement, baptisé Battery Day, était attendu de longue date.

Le "Battery Day" de Tesla aura peu parlé du nickel, mais Elon Musk son PDG a annoncé de manière inattendue qu'il allait se lancer dans la production de cathodes de nickel et qu'il avait en plus des droits sur un gisement de lithium au Nevada. "Tesla a également annoncé qu'elle allait fabriquer ses propres batteries pour véhicules électriques - ce qui s'inscrit dans le cadre d'une initiative visant à fabriquer des batteries en interne", a relevé Alastair Munro, dans une analyse pour le négociant Marex Spectron. "Cette stratégie pourrait passer par le rachat de l'usine calédonienne de Vale" a précisé Nicolas Mazzuchi, expert des questions énergétiques et des matières premières à l'IRIS. Tesla a déjà manifesté son intérêt pour la production de l’usine de nickel-cobalt du Sud (Vale-NC) en Nouvelle-Calédonie. Une rencontre entre la direction de Vale-NC et celle de Tesla s'est tenue en Californie, au début du mois de mars. 

Le constructeur américain admet toutefois qu’il n'a pas encore finalisé la conception de sa nouvelle batterie et qu’il ne pourra pas réaliser de production de masse d’ici 2022. En revanche, Tesla n’envisage pas de congédier ses actuels fournisseurs, dont le sud-coréen LG Chem. “Nous avons l'intention d'augmenter et non de réduire les achats ”, a écrit Elon Musk sur Twitter. Tesla souffle donc le chaud et le froid. De son côté, LG Chem aurait sa propre stratégie et des moyens financiers associés pour la Nouvelle-Calédonie...
 

Consortium sud-coréen pour Vale-NC 

En contrat avec Tesla, le Sud-coréen LG Chem est leader mondial de la batterie pour véhicules électriques. C’est aussi la première entreprise chimique de la Corée du Sud. Le nickel et le cobalt lui sont fournis prioritairement par le métallurgiste sud-coréen Kemco, dont LG Chem est actionnaire. Ces industriels de la chimie et de la métallurgie appartiennent au même conglomérat sud-coréen, dont fait partie un autre acteur, sans doute le principal: Il s'agit de Korea Zinc, candidat au rachat de l’usine du Sud (Vale-NC) en Nouvelle-Calédonie.

Kemco étant une filiale de Korea Zinc, les intérêts croisés sud-coréens se rejoignent. Et ce d'autant plus que la ressource en nickel et cobalt de Goro est proposée à un prix particulièrement attractif, avec en prime un gros chéque de Vale et une usine qui fonctionne. "Korea Zinc, c’est du lourd et du sérieux, on est au cœur d’un grand consortium industriel sud-coréen (avec LG chem et Kemco ndlr)", a précisé Philippe Chalmin, économiste et historien des matières premières. Le groupe public calédonien Sofinor-Smsp, lié aux intérêts économiques de la Province Nord, à majorité indépendantiste, apporte sa légitimité au projet sud-coréen.
 

La course au nickel et au cobalt

Korea Zinc Co., est le plus grand producteur mondial de zinc, de plomb, d'argent et d'indium. L'entreprise et ses partenaires sud-coréens ont pour nécessité de se procurer du nickel et du cobalt, et pour objectif de continuer à dominer le marché mondial des batteries électriques. Une nouvelle usine ne serait pas de trop. Seul bémol, le géant brésilien Vale, encore récemment, ne souhaitait pas céder sa ressource calédonienne aux sud-coréens. Vale a des intérêts majeurs dans le nickel au Canada, et l'industrie automobile nord-américaine ne verrait pas forcément d'un bon oeil le renforcement de ses concurrents asiatiques avec du nickel calédonien...
 
NICKEL
Batteries dans une voiture électrique. ©LG Chem

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live