L’UTSKE et le FLNKS se mobilisent en soutien au peuple palestinien

manifestation
Mobilisation FLNKS 22 mai 2021 3
©Charlotte Mannevy / Nc la 1ere

Plus de cent cinquante personnes ont participé ce samedi à Nouméa, à une marche organisée par l’USTKE rejoint par le FLNKS, en soutien au peuple palestinien. Un fragile cessez-le-feu est en vigueur depuis vendredi dans la bande de Gaza, où les violences ont débuté il y a plus de dix jours. 

Plus de cent cinquante personnes se sont mobilisées ce matin à Nouméa, en solidarité avec le peuple palestinien. Toutes ont répondu à l’appel de l’USTKE, rejoint par les membres du FLNKS. Objectif : soutenir le peuple palestinien, en pleine crise depuis plus de dix jours. Les affrontements entre l’armée israélienne et le Hamas ont fait 12 morts en Israël et 243 morts palestiniens, parmi lesquels, de nombreux enfants. Une situation qui révolte les manifestants présents ce samedi matin.

Un fragile cessez-le-feu est en vigueur depuis ce vendredi soir, dans la bande de Gaza.

"Il faut que chacun prenne conscience de l'atrocité de la situation"

En tête du cortège parti de la vallée-du-tir, deux d’entre eux brandissent une banderole sur laquelle est imprimée la photo choc d’un père de famille, portant à bout de bras son enfant décédé. Symbole selon l’un des jeunes militants, de la violence subie par les populations du Proche Orient. "La photo, c’est un papa qui emmène son enfant qui a été tué lors des bombardements", précise le jeune homme. 

Depuis samedi dernier, il y a plus d’une centaine d’enfants qui ont été tués donc aujourd’hui, il est important de mettre en avant cette photographie, qui peut heurter les sensibilités. C’est le but. Pour que chacun prenne conscience de l’atrocité de la situation

Un jeune manifestant du FLNKS

 

Mobilisation FLNKS 22 mai 2021
©Charlotte Mannevy / Nc la 1ere

Le quotidien de ces enfants victimes des bombardements incessants, c’est aussi ce qui a poussé Danièle à venir manifester ce samedi. "C’était évident de marcher aujourd’hui. Ça fait au moins cinquante ans que ça dure, c’est incroyable", regrette la manifestante.

"Il était naturel que la solidarité de l'USTKE se manifeste à nouveau"

Une nouvelle mobilisation du syndicat en soutien au peuple palestinien qui n’est pas la première. Pour son président André Forrest, cette solidarité est même un devoir. "En 1999 et en 2014, quand il y a eu des événements en Palestine et notamment l’invasion du territoire Palestinien par les forces Israéliennes, l’USTKE avait déjà manifesté sa solidarité. Il était tout à fait normal et naturel que la solidarité de l’USTKE se manifeste à nouveau".

L’USTKE, pour qui les efforts de la communauté internationale resteront vains, tant que le problème de fond ne sera pas réglé. Une solution qui passe selon le syndicat, par la création d’un État palestinien.

Le reportage de Charlotte Mannevy :

Mobilisation en soutien avec le peuple palestinien

 

Le reportage de Bernard Lassauce et Claude Lindor :