La base de données Covid-19 a été remise à jour, le nombre de décès est porté à 299

coronavirus
619c5ed9e6f71_6100f629ed670-image-coronavirus-1735689.jpg
Le point sanitaire du 23 novembre 2021 ©NC la 1ère
En Nouvelle-Calédonie, le décompte officiel des décès attribués à la pandémie de Covid a été largement revu à la hausse, après vérification en profondeur des données. Il est désormais question de 299 morts, au lieu de 287. On apprend aussi que la première victime attribuée au variant Omicron a succombé le 15 février.

Le chiffre frappe. Au point sanitaire du 23 février, le nombre de décès attribués à la pandémie de Covid en Nouvelle-Calédonie bondit de 287 à 299 ! Cela ne veut pas pour autant dire que douze personnes ont succombé au virus en un jour. Mais les services du gouvernement ont procédé à une remise à plat des datas.

"Important travail de recoupement et de fiabilisation"

"La base de données des cas de Covid-19 a été consolidée et mise à jour, à la suite d’un important travail de recoupement et de fiabilisation des informations", explique ainsi le communiqué diffusé par l’exécutif. Dans le détail, les douze victimes ajoutées à cette base de données sont dix personnes décédées au CHT et deux à domicile, depuis la mi-février.

Depuis le 1er janvier 2022, 17 personnes sont décédées du Covid-19 (15 au CHT et deux à domicile), ce qui porte à 299 le nombre total de décès du Covid-19 en Nouvelle-Calédonie.

Point sanitaire du gouvernement, le 23 février

Criblage partiel

Sur ces 17 personnes, neuf étaient non vaccinées, quatre avaient un schéma partiel sans dose de rappel et quatre avaient un schéma complet avec dose de rappel, selon le gouvernement. Seuls certains de ces patients ont bénéficié d’un criblage afin de déterminer le type de variant. Sur les huit cas criblés, trois étaient des Delta et cinq des Omicron.


Le premier décès Omicron est survenu le 15 février, soit deux mois après l’introduction du variant en Nouvelle-Calédonie.

Point sanitaire du gouvernement, le 23 février

Un âge moyen de 74 ans

La moyenne d’âge des personnes décédées en 2022 est de 74 ans. La majorité d’entre elles présentait des pathologies multiples et/ou des comorbidités. La plus jeune avait 28 ans.

Correctif de 3 659 cas

"Par ailleurs, la recontamination d’une même personne, à plusieurs semaines d’intervalle, est désormais systématiquement prise en compte (une personne contaminée à deux reprises = deux cas)", est-il détaillé. Résultat : "les nouveaux chiffres font apparaître des correctifs significatifs depuis janvier 2022 : 3 659 cas ont été ajoutés". Sans "impact sur la tendance globale", assure le gouvernement.

Plus de onze mille cas actifs

Dans les dernières 48 heures, 2 425 cas positifs ont été confirmés. Les cas positifs comptabilisés s’élèvent donc 51 410, dont 11 633 sont considérés comme actifs. A la baisse, le taux d’incidence cumulé sur sept jours glissants est de 2 487 pour 100 000 habitants (contre 2738 lundi).

Six malades en réa

A ce stade, six malades sont pris en charge au service de réanimation. 37 patients sont hospitalisés en unité Covid. Citons encore ces deux chiffres : 77,32 % de la population vaccinable, soit 66,02 % de la population totale, ont reçu un schéma vaccinal complet.

L'intégralité de ce point sanitaire inhabituel :