La centrale photovoltaïque de Népoui confiée à Enercal Energies Nouvelles

énergie
Ferme photovoltaique
©Enercal Energies Nouvelles
C’est Enercal Energies Nouvelles qui exploitera la future centrale photovoltaïque de Népoui. Le gouvernement a annoncé ce mardi avoir fait le choix de la filiale d’Enercal pour ce projet.
 
Les salariés d’Enercal s’étaient mobilisés le 13 octobre dernier pour s’inquiéter de l’avenir du site Népoui. Le gouvernement les a rassurés ce mardi en accordant l’exploitation de la future centrale photovoltaïque de Népoui à Enercal Energies Nouvelles, filiale du producteur d’électricité.

Pour autant, pas de passe-droit, selon Christopher Gyges, « le gouvernement est passé par une procédure d’appel d’offres. Il y a un classement qui est fait en fonction du prix et en fonction de l’intérêt économique. Enercal Energies Nouvelles a été classée première. Enercal serait arrivé deuxième, elle n’aurait pas eu ce marché. »

Cette unité verra le jour sur le site de la centrale thermique de Népoui, dont l’exploitation s’arrêtera en 2024. Les 32 salariés du site pourront donc être reclassés sur place.

Ce projet d’une capacité de production pouvant aller jusqu’à 30 Mégawatt est le plus gros projet autorisé en Nouvelle-Calédonie.

Selon le gouvernement, avec ce projet supplémentaire, 31 fermes photovoltaïques pour une puissance totale pouvant aller jusqu’à 165 Méga Watt seront effectives en 2021.  La Nouvelle-Calédonie espère ainsi pouvoir, à l’horizon 2024 faire passer l’autonomie électrique de la Grande Terre (hors métallurgie) de 78,8 % à 84,5 %.
Les explications de Christopher Gygès, porte-parole du gouvernement, au micro d'Angéla Palmiéri et Claude Lindor 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live