Pâques : le chocolat, un plaisir gourmand et solidaire

pâques
Pâques : oeufs en chocolat exposés
©Michel Marin
Tradition oblige, à Pâques, c’est aussi l’occasion d’offrir et de s’offrir quelques gourmandises. Avec le confinement, une échappatoire très appréciée : le chocolat. Les clients étaient nombreux, dans certaines boutiques, à venir s’approvisionner ce dimanche.
En ce dimanche de fête, les gourmands n’ont pas résisté aux traditionnelles cloches, poules et lapins en chocolat. Pâques sans gourmandises : une idée qui n’a pas effleuré l’esprit des Calédoniens. L'occasion de partager une tradition tout en soutenant l'activité économique des artisans et commerçants.

Consommer à Pâques en soutien aux chocolatiers
 

« Niveau économie c’est très difficile, pour les commerçants, pour les grands, pour les petits, donc c’est vrai aujourd’hui, si des gens peuvent venir faire un effort et acheter, c’est aussi la solidarité. »
Lilianne


Pour de nombreux chocolatiers cette année, Pâques a une saveur plutôt amer. Leur chiffre d’affaires est en baisse par rapport à l’année dernière.Confinement oblige, une boutique de chocolats s’est donc adaptée en misant sur les commandes par internet.

« A Pâques l’année dernière, je crois qu’on a fait un maximum de 10 commandes, là on est à plus de 300 commandes donc ça nous a permis d’avoir une bouffée d’oxygène dans l’entreprise » 
Grégory Aulotte, gérant d’une chocolaterie


Comptoir de vente avec plexiglas et distanciation sociale respectée
Dans une pâtisserie de Nouméa, les gérants ont fait en sorte d’assurer la sécurité de tous : distance d’un mètre, vitre en plexiglas et pas plus de deux clients à la fois dans la boutique. Ces contraintes inhabituelles n’ont pas découragé les clients.

De nombreuses enseignes seront ouvertes demain lundi. Certaines proposent même des remises pour le personnel soignant et d’autres prennent l’initiative de faire des dons.

Reportage Lizzie Carboni et Michel Marin 
©nouvellecaledonie

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live