La Chine rentre de vacances et c’est nickel

nickel
Chine
Détente sur fond d'industries à Shanghai ©Hector Retamal/AFP
Les métaux de base et le nickel montent en flèche avec la reprise de l’activité industrielle en Chine. Les usines qui tournaient au ralenti ont repris leur activité. La Chine est le premier consommateur de matières premières au monde.

Les métaux repartent en forte hausse, et c'est une bonne nouvelle à quelques jours de la grande semaine des métaux (LME Week) organisée à la City de Londres. L'année 2021 aura été celle de la reprise et même de la flambée de la demande stimulée par la transition énergétique. Pour les producteurs, les affaires sont bonnes, pour les acheteurs en revanche, les prix sont élevés.

Depuis plusieurs mois, les industriels chinois ont fait part de leurs craintes concernant la hausse des prix des métaux industriels. Malgré deux ou trois baisses, le nickel a tout de même gagné près de 24 % sur un an et plus de 13 % depuis le début de l’année.

En conséquence, le gouvernement chinois a désormais interdit les prêts pour spéculer sur les matières premières, a indiqué le bureau d'analyse de Marex Spectron.

"La CBIRC (Commission de réglementation des banques et des assurances de Chine) a déclaré qu’elle appliquera strictement la réglementation pour empêcher la spéculation sur les prix", précise le négociant britannanique qui est l'un des principaux acteurs du marché londonien.

Vendredi, les contrats de métaux de base les plus actifs sur le marché de Shanghai (SHFE) ont été plus solides de 1,9% en moyenne, entraînés par des gains de 3,5% et 3,4% respectivement sur les contrats de novembre sur le nickel et l'étain.

Chine
Embouteillage sur une autoroute à Shanghai pour la fin des vacances de la "Golden Week". ©STR/AFP

La Chine rentre des vacances (Golden Week) qui accompagnent sa fête nationale et la production industrielle repart.

Le marché des métaux de Shanghai a rouvert dans une bonne humeur malgré les inquiétudes concernant la dette et la situation inquiétante des sociétés immobilières. Les coupures d'électricité qui affectent plusieurs villes du pays semblent provisoirement mises de côté.

L’optimisme domine et a donné un coup de pouce aux actions et aux métaux.

Les Bourses de la zone Asie-Pacifique étaient plus fermes vendredi. A Londres, le LME poursuivait sa reprise après un plus bas prôche de 17 000 dollars la tonne en début de semaine.

En milieu de matinée à Londres, le métal terminait la semaine en forte hausse.

LME Nickel le 08/10/2021 à 11:15 GMT 18 928 dollars/tonne +2,99 % 

Nickel
En violet, les cours du nickel au LME de Londres le 07/10/2021 en soirée. ©Neon/Marex Spectron