La CSTC-FO «dit non à la réouverture des établissements scolaires»

coronavirus
Dans un communiqué diffusé vendredi, la CSTC-Force ouvrière demande que le déconfinement progressif se fasse une fois toutes les garanties réunies pour assurer la santé de la population, via la mise à disposition en quantités suffisantes de masques, gants et gels hydroalcooliques. Le syndicat s’oppose donc à la décision d'un confinement adapté dès lundi, avec réouverture des établissements scolaires dans la foulée.
 

Appel aux délégués du personnel

«Personne ne peut affirmer que le Covid-19 ne circule pas au sein de la population calédonienne, avec le risque d’une propagation massive qui conduirait à une crise sanitaire beaucoup plus grave», écrit la Confédération des syndicats des travailleurs calédoniens. Elle appelle aussi les délégués du personnel qui auront des discussions en vue d’accord d’entreprise à être vigilants. Avec appel à «réclamer la mise en place de plans sur les risques psychosociaux que pourra engendrer la peur d’une contamination à la reprise du travail».