Covid-19 : la levée du pass sanitaire fait des heureux dans les restaurants

coronavirus nouméa
Reportage de Loreleï Aubry et Cédric Michaut sur la levée du pass sanitaire dans les restaurants. ©NC la 1ère
Ce lundi 14 mars marque une nouvelle étape dans l’allègement des restrictions. En dehors des établissements médicaux, le pass sanitaire n’est désormais plus obligatoire pour entrer dans des bars, cafés ou restaurants. Une nouvelle qui réjouit autant les clients que les restaurateurs.

Fini le pass sanitaire, ce fameux Graal pour aller dans les restaurants, les théâtres, le musée, les salles de sport ou encore l'aquarium. Oui, depuis ce lundi, il n'est plus nécessaire de présenter un QR Code pour dîner ou déjeuner. Une satisfaction pour de nombreux clients qui peuvent retrouver leur adresse préférée en toute liberté... et un soulagement pour les restaurateurs comme Claude Siret, à qui la crise Covid a fait perdre 50% de sa clientèle : "Enfin terminé le pass ! Cela nous faisait beaucoup de contraintes, car on était obligés de contrôler les gens et, parfois, cela nous arrivait de perdre beaucoup de clients à cause d'une seule personnes du groupe qui n'était pas vaccinée. Surtout dans mon snack qui est populaire et où une partie de la clientèle est non-vaccinée."

Des personnes comme Merié, venue casser la croûte avec son mari, après des mois de privation : "Je n'ai jamais voulu me faire vacciner. Personnellement, c'est ma décision. Mais maintenant, on est libre de faire ce que l'on veut."

"Les mentalités ont évoluées"

Du côté de la Baie des Citrons, on guettait là aussi le retour des clients. Un retour timide, pour lequel ce gérant d'établissements avance quelques explications. "Peut-être que tous les gens ne sont pas encore au courant. Cela va revenir petit à petit. Et puis malgré cette levée du pass sanitaire, il y a quand même des gens qui sont un peu inquiets. C'est peut-être que la crise est plus profonde que le simple pass sanitaire, pense Jean-Jacques Jousseau. Les gens ont changé leurs habitudes, aussi. On voit beaucoup plus de monde prendre des apéros sur la plage qui, avant, était beaucoup plus surveillée. Forcément, ces gens-là ne sont pas dans les bars et les restaurants. Les mentalités ont évolué."

Si la levée du pass sanitaire montre des effets contrastés sur la fréquentation des restaurants, beaucoup de professionnels l'affirment : il faudra attendre au minimum la fin de la semaine pour s'assurer, ou non, du véritable retour de la clientèle.

Mais une chose est sûre, l'air de liberté qui souffle sur la Calédonie depuis ce matin met tout le monde d'accord à propos de cette mesure.