La Maison de la Nouvelle-Calédonie sur le pont pour aider les Calédoniens

coronavirus
Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris
La maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris vient en aide aux étudiants calédoniens en Métropole.
La Maison de la Nouvelle-Calédonie a identifié plus de 350 Calédoniens bloqués en France. Elle a décidé de débloquer des fonds pour aider ceux qui rencontrent des difficultés, notamment financières.
Ils sont environ 350 Calédoniens bloqués dans l’Hexagone à cause de la crise du coronavirus. Leurs vols retour vers la Nouvelle-Calédonie ont été annulés, conséquence de la pandémie de Covid 19.
Ils étaient venus pour un court séjour (famille, stage, deuil, vacances, santé;) ou rapatriés depuis d’autres pays (Brésil, Thaïlande etc.…) vers Paris par les ambassades de France.
Parmi ces Calédoniens, des enfants en bas âge et une vingtaine d’évasanés en fin de soins.
 

Une aide alimentaire et au logement

Dans un communiqué, Roch Wamytan, le Président de la MNC indique que "face à cette situation exceptionnelle, la Maison de la Nouvelle-Calédonie va renforcer son dispositif d’assistance et de solidarité permettant de proposer à certains de nos compatriotes une aide financière pour des produits de première nécessité, voire un logement de transition, selon les cas. »
Une aide vitale, dans l'attente de leur retour.
Pour cela, la MNC va débloquer d’urgence 2 à 3 millions de francs CFP sur ses fonds propres.

Les précisions de Joël Viratelle, directeur de la MNC, joint par Cédrick Wakahugnème

JOEL VIRATELLE MNC

 

20 000 masques pour les soignants 

La MNC annonce également l'expédition de 20 000 masques chirurgicaux
pour les hôpitaux calédoniens.
Ils seront repartis entre le Médipôle, le CHS, la clinique de Nouméa, et les hôpitaux de Koumac, Poindimié et Wé.
Il s’agit d’un don obtenu via "ses réseaux parisiens de solidarité attachés à la Calédonie ». Cela n’a donc "strictement rien coûté" précise Joël Viratelle, le directeur de la MNC.
La Maison de la Nouvelle-Calédonie prend en charge le fret aérien. Ces masques sont en partance, ils attendent le prochain vol pour la Tontouta.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live