La pêche au picot ouverte dès lundi

société
Picots
©NC la 1ère

Les  amateurs de picot vont retrouver le sourire. Après cinq mois d’interdiction, la pêche de ce poisson très prisé est à nouveau autorisée à compter de ce lundi 1er février. Alors les amateurs sont sur le pied de guerre et ont déjà commencé à préparer les appâts.

Avec une amende fixée à 2,7 millions de francs, rares sont ceux qui se sont risqués à enfreindre l’interdiction qui courait depuis cinq mois. Alors même si ce 1er février tombe un lundi et que beaucoup travaillent, même si le temps maussade n’incite pas à sortir la canne à pêche, les passionnés comme Jacquot seront nombreux ce lundi à se retrouver au bord de l’eau pour pêcher le picot. « C'est un plat de chez nous, c'est un peu une tradtion.»

Une recette secrète

En plus d’être un mets de choix, le picot aime à se jouer des pêcheurs. Alors pour l’amadouer, il faut lui préparer un appât spécial, une recette fumée et mijotée, dont Jacquot nous partage le secret. « Nous, on le prépare avec du noir de poulpe, on fait fumer le noir de poulpe, et puis on le cuire avec du lait de coco. Et après on met nos petits ingrédients secrets. » 

Pour ceux qui ont l’habitude de l’acheter au marché, il faudra attendre encore quelques jours, le temps pour les picots d’arriver sur les étals.

Le reportage de Charlotte Mannevy : 

Pêche aux picots