La présence du variant Omicron est confirmée en Nouvelle-Calédonie

coronavirus
619f03fbd1b70_6100f629ed670-image-coronavirus-1735689.jpg
Image d'illustration. ©NC la 1ere
Le gouvernement confirme, jeudi 6 janvier, la présence du variant Omicron en Nouvelle-Calédonie. Pour autant, sa circulation dans la population n'est pas avérée pour le moment.

Les résultats des analyses menées sur les premiers cas suspects ou probables viennent de tomber. Le gouvernement atteste, ce jeudi, la présence du variant Omicron en Nouvelle-Calédonie.

Sur les 438 cas positifs confirmés suspicieux, depuis le 20 décembre, 5,7% de cas du nouveau variant de la Covid-19 ont été identifiés, révèle, par communiqué, l'institution.

"À ce jour, les cas d’Omicron ont été détectés uniquement chez des voyageurs et des personnes en contact avec des voyageurs. Les personnes concernées ont été isolées", précise le document transmis aux rédactions. Autrement dit, "la circulation du variant Omicron dans la population n'est pas avérée, pour le moment".

De son côté, le haut-commissariat se montre plus circonspect "afin d'éviter un reconfinement" :

Une invitation à se faire dépister

Le matériel nécessaire au criblage et au séquençage d'Omicron est opérationnel en Nouvelle-Calédonie. Le personnel requis est désormais formé, ainsi, les tests réalisés ne sont plus envoyés en Métropole.

"Suite aux fêtes de fin d’année, toutes les personnes ayant participé à des soirées en dehors de leur entourage familial sont invitées à se faire tester. Les tests effectués par des professionnels sont gratuits", mentionne le gouvernement, qui invite la population à "redoubler de vigilance".

Gestes barrières, port du masque et distanciation sociale restent, plus que jamais, de rigueur.