La rentrée scolaire se prépare doucement dans les magasins

éducation
Achat de fournitures scolaires dans un papeterie de Nouméa.
Près de 64 000 élèves de la maternelle à l’université s'apprêtent à faire leur rentrée scolaire. En primaire et en secondaire, la rentrée aura lieu lundi 14 février, pour la Saint-Valentin. ©Charlotte Mannevy / NC la 1ère
La course aux fournitures scolaires est lancée dans les magasins spécialisés et les grandes surfaces. A trois semaines de la rentrée, si le rush n'a pas encore commencé, cahiers, stylos et classeurs trônent déjà en bonne place.

Plus que trois semaines avant la rentrée scolaire. Si les enfants ont toujours la tête aux vacances, pour les parents c’est une autre histoire. Il est temps de commencer à penser aux fournitures scolaires. Si certains s'y prennent à l'avance, d'autres se rendront plus tard dans les magasins.

Des packages déjà préparés

"Ensuite, un cahier grand format de 192 pages". C'est un refrain que Morgane, job d’été dans une papeterie de Nouméa, entend de plus en plus fréquemment. Depuis quelques jours, sa mission est presque exclusivement dédiée aux fournitures scolaires. "Nous préparons les listes de fournitures pour les personnes qui n'ont pas vraiment le temps de les préparer. Ils les déposent en magasin et nous, nous les préparons. Il faut être assez rapide", explique-t-elle. "Nous avons eu des petits tests, au début, pour bien connaître le magasin et réagir plus rapidement."

Achat de fournitures scolaires dans un papeterie de Nouméa.
Dans les magasins spécialisés, cahiers, stylos et classeurs sont déjà en bonne place. Des jobs d'été préparent les listes de fournitures. ©Charlotte Mannevy / NC la 1ère

Au plus fort de l’affluence, jusqu’à 300 personnes vont défiler dans ce commerce. Mais à en croire l’expérience de Fanny, gérante, le rush n’est pas pour toute suite. "Je pense que là, ça y est, on commence. Mais peut-être que d'ici la fin de semaine nous serons vraiment dedans. Le plus important reste les deux semaines de février", commente-t-elle.

Anticiper, avant l'affluence des derniers jours

Nolwenn est mère de quatre enfants. Mais si elle est passée dans une enseigne spécialisée, c’est pour ses propres besoins. Les fournitures scolaires, ce sera pour plus tard. Mais pas question pour autant de céder à la facilité. Ce sera une chasse au trésor, dans les rayons, avec les enfants. "Nous ne savons même pas où nous avons mis la liste, mais nous n'allons pas tarder à la retrouver et à faire les courses, en temps voulu. Mais pas le dernier jour, parce qu'il y aura trop de monde. Pour nous, cela se fera peu de temps avant la rentrée", anticipe cette mère de famille.

Nous ferons tous les rayons, parce que les enfants aiment bien choisir la couleur des cahiers et des crayons. Le petit est en maternelle, donc cela va être rapide. Mais pour les autres, au primaire, au collège et au lycée, c'est plus long

Nolwenn, mère de quatre enfants

Comme de nombreux secteurs, la papeterie a connu des difficultés d’approvisionnement liées à la crise sanitaire, mais dans le commerce visité, que ceux qui veulent profiter encore un peu des vacances ne s'inquiètent pas, aucune rupture de stock n’est en vue.

Retrouvez les explications recueillies par Charlotte Mannevy :

Fanny, responsable de magasin, prépare le rush de la rentrée