La réserve tribale de sécurité civile de Poindimié activée lors de dépistages et de vaccinations

coronavirus
Mission de dépistage et de vaccination à la tribu de Tiéti
Les effectifs de la réserve tribale de sécurité civile, ici à droite, lors d'une mission de dépistage et de vaccination, mercredi 17 novembre 2021, à la maison commune de Tiéti, à Poindimié. ©Photo Ocea Naaoutchoué
Cinq jeunes formés à intervenir sur des situations de risques mineurs en terres coutumières ont participé à l’opération de dépistage et de vaccination menée contre la Covid-19, mercredi 17 novembre, à la tribu de Tiéti, à Poindimié, en Nouvelle-Calédonie.

Première mission liée à la Covid-19 réussie pour la réserve tribale de sécurité civile. Mercredi 17 novembre, Poindimié, première commune de Nouvelle-Calédonie à avoir intégré ce dispositif à son plan communal de sauvegarde, a fait appel à ces cinq jeunes, qui sont intervenus en renfort d’une action de dépistage et de vaccination, à la tribu de Tiéti.

"C’est un dispositif du gouvernement qui relevait auparavant des affaires coutumières. Depuis que nous l’avons développé, l’année dernière, il a intégré la sécurité civile. Ce projet-là rentre dans le cadre de former des acteurs de sécurité civile sur terres coutumières", explique Eugène Loqa, chargé de mission en charge du développement des réserves tribales de la sécurité civile. "Le projet même, c’est de pouvoir les amener au plus près des populations des tribus éloignées et de former des acteurs de sécurité civile, des jeunes en tribus sous l’autorité coutumière. Pour le Covid, c’est la première fois que nous les sollicitons, via la mairie."

Retrouvez ci-dessous le reportage sur place de Marguerite Poigoune :

L'intervention de la réserve tribale de sécurité civile, mercredi 17 novembre 2021

Nous sommes arrivés sous la responsabilité de la coordinatrice de cette action. Elle nous a briefés (…) pour mettre en place la sécurité au niveau des passages des personnes vaccinées et des tests antigéniques.

Alphonse Poatinda, sapeur-pompier volontaire au centre de secours de Poindimié. Il est référent de la réserve tribale pour le district de Wagap.

 

Huit cas positifs à Poindimié

Une recrudescence de cas positifs de Covid-19 a été enregistrée sur Poindimié. Huit personnes ont été détectées, à l’issue du week-end dernier. Une action de dépistage et de vaccination a donc été organisée à la maison commune de la tribu, par le Gouvernement et la province Nord. Le président du conseil des clans de la tribu a fait un travail en amont, pour encourager les habitants à venir passer des tests de dépistage.

"J’ai informé les chefs de clans comme quoi nous aurons cette organisation pour mener des dépistages et vacciner ceux qui ne le sont pas. C’est un privilège pour nous (…) C’est important pour la population de la tribu", témoigne Félix Goromido. "C’est important car la maladie est déjà là, parmi nous, dans les tribus, et les rumeurs courent. Dernièrement, nous étions une cinquantaine pour recevoir une première injection, puis, pour la deuxième, nous étions cinquante-huit. Maintenant, je vois les jeunes venir et ils s’intéressent au vaccin", poursuit le responsable du conseil des clans.

Soixante-quatre tests négatifs et douze vaccinés

Un rassemblement pour un deuil, à la tribu de Tiéti, a donné lieu à des suspicions de cas. Ces informations sont remontées au PCA Nord (Poste de coordination avancée), qui a déclenché l’opération.

Retrouvez ci-dessous les explications de Marguerite Poigoune :

L'opération de dépistage et de vaccination à la tribu de Tiéti, mercredi 17 novembre 2021