La SLN dénonce des agressions et des exactions à Kouaoua

faits divers kouaoua
Incendie SLN Kouaoua
©SLN/Laurent Fogliani
Un logement de fonction et un véhicule ont été incendiés cette nuit, par un petit groupe de personnes, au sein du lotissement regroupant les logements des cadres du site SLN de Kouaoua. D’autres exactions ont également été commises. Une enquête de la gendarmerie est en cours.  
 
La direction de la SLN, par la voie d’un communiqué, condamne avec « la plus grande fermeté ces exactions d’une rare violence et déplore le comportement irresponsable de ses auteurs ».

Cette nuit, aux alentours d’une heure du matin, un groupe d’individus de 4 à 5 personnes s’est rendu au domicile de l’un des agents de la SLN dans le lotissement regroupant les logements des cadres du site de Kouaoua. Selon les premiers éléments, « les malfaiteurs ont détérioré le véhicule (de fonction ou personnel) de l’agent avant d’y mettre le feu. L’incendie s’est alors propagé à l’habitation, la ravageant complètement. Grâce au service de sécurité, notre employé a pu être évacué en urgence », précise la SLN.
incendie Kouaoua lotissement SLN
©SLN/Laurent Fogliani
Puis, les auteurs des faits ont poursuivi leurs exactions en se déplaçant vers le domicile d’un autre agent de la SLN, situé à proximité. « Ce dernier a également été évacué de son habitation tandis que les individus tenaient d’y pénétrer par effraction », avant de se rendre chez un autre employé de la SLN. « Ils sont parvenus à pénétrer dans la maison et à gagner une des chambres. Fort heureusement, notre agent dormait dans une chambre voisine et a également été évacué sans encombres ».
incendie Kouaoua lotissement SLN
©SLN/Laurent Fogliani
 

« Tous sont en état de choc »

La SLN a immédiatement pris des mesures pour rassurer et sécuriser le personnel et les familles visées. « Pour éviter toutes représailles, les salariés SLN visés par ces exactions ainsi que leurs familles, soit 10 adultes et 3 enfants, ont été réunis et placés en sécurité dans une seule habitation. Ce matin, ils ont de nouveau rejoint leur domicile respectif pour récupérer des effets personnels, afin d’être transférés sur Nouméa. Tous sont sains et saufs mais sont en état de choc ». La direction de la SLN assure de « son soutien et s’engage à tout mettre en œuvre pour aider les agents et leurs familles à surmonter le traumatisme de cette agression ».
 

Des investigations en cours

La SLN précise par ailleurs, que le maire de Kouaoua, Alcide Ponga, et la Commissaire déléguée à la province Nord, Marie-Paule Tourte-Trolue, ont été informés de ces incidents graves.

De son côté, la gendarmerie nationale, qui a assuré la surveillance des lieux durant la fin de nuit, est toujours sur place. Des enquêteurs ont été dépêchés pour procéder aux investigations et aux prélèvements d’usage.

« Toute action jugée utile pour obtenir réparation du préjudice moral et matériel subi sera entreprise », indique la SLN.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live