La vaccination anti-Covid s’ouvre à de nouveaux publics

coronavirus
Injection de vaccin au centre Cafat du Receiving.
Injection de vaccin au centre Cafat du Receiving. ©Caroline Antic-Martin / NC la 1ere

La campagne de vaccination anti-Covid en Nouvelle-Calédonie concerne désormais de nouvelles catégories de la population : les personnes dont l'état de santé les expose à une forme sévère de la maladie, et les soignants en général. 

Nouvelle étape dans la campagne de vaccination anti-Covid. A partir de ce mardi, annonce le gouvernement dans un communiqué, elle concerne aussi :

  • les personnes présentant un état de santé qui les expose à une forme sévère de Covid-19 (cancer, diabète, hypertension, obésité, insuffisance rénale ou respiratoire…);
  • les personnels soignants (kinés, orthophonistes, dentistes, pharmaciens…).

1 830 professionnels en première ligne        

Cette démarche de vaccination, avec deux injections à vingt-et-un jours d'intervalle, est gratuite et non obligatoire. L’ordre de priorité qui a été établi la rendait déjà accessible aux professionnels «en première ligne». Sur les trois mille personnes éligibles, 1 830 ont déjà bénéficié de la vaccination, assure le gouvernement, soit 61 %

 

Plus de 6 800 injections

Autres publics qui pouvaient déjà recevoir le vaccin : les voyageurs pour motifs impérieux, les résidents et les personnels des maisons de retraite, ainsi que les personnes âgées de 75 ans et plus. 
Entre le lancement de la campagne le 20 janvier, et le 28 février, 6 813 injections ont été réalisées (5 210 premières injections et 1 603 deuxièmes injections).

Côté doses

Niveau stock, la Calédonie dispose d’environ onze mille doses, du vaccin Cominarty (Pfizer BioNTech). «Au mois de mars, il est prévu qu’elle reçoive huit mille doses supplémentaires», signale le gouvernement.

Centre de vaccination anti Covid au Receiving
©NC la 1ere

 

Mode d'emploi


Le numéro vert 05 00 33 centralise les demandes de rendez-vous - il est accessible du lundi au vendredi, de 8 heures à 17 heures. La plateforme téléphonique oriente ensuite les personnes éligibles à la vaccination vers les différents sites : le Médipôle, l'hôpital de Koné et le centre Cafat du Receiving.

Vaccination au Receiving

Un centre ouvert le 15 février, qui accueille en moyenne une centaine de personnes par jour. Visite guidée dans ce reportage de Caroline Antic-Martin et David Sigal : 

 

Dans les établissements pour seniors

Campagne de vaccination qui se poursuit dans les Ehpad, les foyers logements pour seniors non médicalisés, les familles d’accueil pour personnes âgées et le centre d'accueil de jour Edouard-Trubert de Nouméa.

Les dispensaires s'organisent

En parallèle, les dispensaires «s’organisent progressivement pour informer les Calédoniens et accueillir les personnes éligibles à la vaccination», signale encore le gouvernement. «Les communes de Thio, La Foa et Bourail ont ainsi déjà pu bénéficier de réunion d’information. À Thio, une cinquantaine de personnes ont été vaccinées le 25 février. À Bourail, la vaccination des personnes éligibles débutera jeudi 4 mars, puis se poursuivra tous les mardis et jeudis matin, sur rendez-vous.»

A propos des dialysés 

Enfin, la vaccination des dialysés sera réalisée à compter de cette semaine : au sein des unités de dialyse de l’Atir (l'Association pour la prévention et le traitement de l’insuffisance rénale) et d’U2NC (unité de néphrologie de Nouvelle-Calédonie). 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live