La zone de mouillage du phare Amédée nettoyée de ses déchets

environnement
Nettoyage mouillage phare Amédée
©Laura Schintu
Une vingtaine de plongeurs bénévoles se sont lancés dans une action civique : nettoyer les fonds marins. Samedi, c'est la zone de mouillage du phare Amédée qui a bénéficié de cette action.

Combinaisons enfilées, masques sur le visage, ils sont une vingtaine de plongeurs bénévoles à se lancer dans une chasse aux déchets ce samedi 11 juillet au phare Amédée. 
"C’est surtout pour la planète, le fait de pouvoir nettoyer l’océan, et puis regarder un peu comment est le corail, comment est la faune" explique Mélanie, l'une des bénévoles. "C’est super intéressant, et puis on est un grand groupe c’est sympa de partager ça avec d’autres gens".
Une première opération de ce type a déjà eu lieu en mai à la Baie des Citrons. Mais ici, dans la zone de mouillage du phare Amédée, les plongeurs ne savent pas encore à quoi s’attendre... 
"Je pense que ça va être propre, on espère ramasser moins de déchets qu’à la BD, on verra tout à l’heure" commente Céline Leguillette, l’organisatrice de l’opération, avant de plonger. 

Nettoyage mouillage phare Amédée
©Laura Schintu

De rares déchets

Les plongeurs se jettent à l’eau. La plupart en apnée, certains en bouteille, ils vont sillonner toute la zone d’ancrage des bateaux. Sous l’eau, bonne surprise : les déchets se font rare. Dans leurs sacs en toile de jute, ils remonteront quand même à la surface quelques trouvailles… 
"On a trouvé un gros pneu, on a trouvé pas mal de bouts de ferraille, des fils de pêche coincés dans les coraux, des bouteilles en verre, des morceaux de verre" raconte Benjamin Antoons, plongeur. "En règle générale, c’était quand même relativement propre". 

Tortue et plongeur phare Amédée
©Laura Schintu


"On a trouvé des déchets mais c’était relativement propre" renchérit Céline Leguillette. "On a fait un état des coraux, de la vie, pas mal de poissons, quelques pointes noires. J’étais étonnée du nombre de poissons ici au phare Amédée, donc ça fait plaisir". 
Lors de cette opération nettoyage, ces amoureux de la mer auront également profité du spectacle offert par la faune et la flore sous-marines. D’autres opérations de ce type sont envisagées dans les mois à venir, probablement aux abords de Nouméa. 
Le reportage de Laura Schintu