Le confinement en Calédonie prolongé jusqu'au 4 avril minuit, tous les commerces de biens rouvrent

coronavirus
Conf Santa Prévost confinement 27 mars 2021
©Charlotte Mannevy

Après trois semaines de confinement strict, Thierry Santa et Laurent Prévost ont décidé de prolonger d'une semaine le confinement, jusqu'au dimanche 4 avril. Seule adaptation : les commerces non-essentiels vont pouvoir rouvrir, dans le respect des gestes barrières. 

"Nous avons décidé de prolonger le confinement d'une semaine supplémentaire jusqu'au dimanche 4 avril, à minuit." La décision est tombée : Thierry Santa, président du 16ème gouvernement en charge des affaires courantes, l'a annoncé ce samedi. Il a rappelé l'objectif, toujours le même depuis le début de la crise sanitaire : casser la chaîne de transmission du virus tant qu'il en était encore temps et retrouver le caractère "covid-free" que le territoire a connu pendant ces douze derniers mois. "Le confinement montre ses effets mais nous ne pouvons pas ignorer le cas détecté jeudi hors sas sanitaire" a-t-il ajouté.

Le président du gouvernement a tenu à saluer l'effort d'investigation réalisé par les services sanitaires du territoire, le soutien de la communauté wallisienne et futunienne ainsi que le civisme de tous les Calédoniennes et Calédoniens. 

Les commerces de biens rouvrent

Nouvelle mesure pour cette nouvelle semaine de confinement : l'ensemble des commerces de biens vont pouvoir rouvrir, tout en respectant les gestes barrières, tels que la distanciation physique et le port du masque, qui restent obligatoires. Les secteurs non-essentiels se sont engagés à faire respecter les gestes barrières et appliquer les règles d'hygiène. "Nous avons décidé de faire confiance à tous sans distinction" a indiqué Thierry Santa. 

Pas de nouveau cas

La bonne nouvelle du jour, c’est que sur les 366 tests réalisés ce vendredi, aucun n’est positif. Nous restons donc à un total de 121 cas confirmés, dont 63 depuis le 7 mars. A noter également qu’il n’y a plus de patient calédonien en réanimation.  
65 personnes restent en quatorzaine à l’hôtel. 

Attestations maintenues

Les attestations de déplacements sont maintenues : seule la case "achats professionnels et première nécessité" va disparaître puisque tous les commerces vont pouvoir rouvrir. Les forces de l'ordre continueront les contrôles et Thierry Santa invite tout le monde à "limiter au maximum les déplacements" 

Rassemblements toujours interdits

Pour ce qui est des rassemblements de personnes, dans les espaces privés ou publics, ils sont toujours interdits. "Ils rendent en effet impossible le traçage et l’identification que la détection d’un cas positif parmi les participants impliqueraient" a souligné le haut commissaire.

Laurent Prévost qui a indiqué que « s’agissant des cultes, en cette période de célébration majeure, la télédiffusion ou la radiodiffusion des offices, décidée en pleine concertation avec les autorités religieuses, permettra à chacun de conserver un lien avec sa communauté de croyance ».

Renforcer le dispositif pour une meilleure réponse

« Nous devons tirer les enseignements de ces dernières semaines et nous adapter, encore, pour répondre, plus vite, plus efficacement et plus précisément, à la prochaine alerte » souligne Thierry Santa, « car il y en aura d’autres ». 
Le président du gouvernement est clair : il va falloir renforcer le sas sanitaire, « que ce soit au niveau des vols, de nos quatorzaines hôtelières, mais aussi au niveau des zones aéroportuaires » et pouvoir réagir mieux et plus vite. 

Les mesures prolongées sont aussi liées à la contagiosité particulière du variant anglais présent en Calédonie et à Wallis-et-Futuna a souligné le haut-commissaire. 

La vaccination pourrait devenir obligatoire pour certains 

Thierry Santa a rappelé le libre choix laissé aux Calédoniens de se faire vacciner ou non, mais a-t-il souligne, « face à cette pression plus forte au niveau de notre sas sanitaire, le gouvernement a la responsabilité d’envisager la vaccination obligatoire des personnels en contact avec les voyageurs ». Une mesure qui reste donc à définir mais qui fait désormais partie des possibilités envisagées.

Le haut-commissaire de son côté a rappelé que l'Etat s'était engagé à continuer à livrer des doses de vaccin en Nouvelle-Calédonie. Un total de 80 000 doses devrait être atteint fin avril. 

Un prolongement plutôt bien accueilli

Les Calédoniens réagissent semble-t-il plutôt bien à l’annonce du prolongement du confinement.
En tous cas, c’est ce qui se dégage des réactions recueillies ce soir à la sortie d’un supermarché par Mathieu Ruiz-Barraud 

Confinement prolongé Trot

Une voix discordante

Dans un communiqué, les Loyalistes de la province Sud font part de leur désaccord avec la prolongation d’une semaine du confinement, estimant que le risque sanitaire est  « minime » mais le risque économique « maximum » et le risque social « majeur ». 

Thierry Santa était ce samedi soir l'invité du JT de Nadine Goapana. Il a détaillé les mesures mais aussi les stratégies. Des extraits à découvrir ci-dessous : 

Retrouvez ci-dessous les déclarations de Thierry Santa et de Laurent Prévost 

Retrouvez la déclaration conjointe