Le confinement prolongé jusqu'au 13 avril

coronavirus
coronavirus prolongement confinement
Thierry Santa et Laurent Prévost, lors de la déclaration solennelle au gouvernement, le 19 mars 2020. ©MC
Le Haut-commissaire, Laurent Prévost, et le président du gouvernement, Thierry Santa, ont décidé de prolonger le confinement d'une semaine. Une extension de la période de confinement pourra être revue si la situation sanitaire l'exige. 
Alors que les Calédoniens sont reclus chez eux depuis douze jours, le Haut-commissaire et le président du gouvernement en concertation avec les Provinces, le Congrès, le Sénat coutumier et le Conseil économique, social et environnemental, ont annoncé ce vendredi la prolongation jusqu’au lundi 13 avril minuit des mesures de confinement permettant d'enrayer la propagation du Coronavirus en Nouvelle-Calédonie. 

Dans un communiqué, le Haut-commissariat et le gouvernement précisent que "cette décision pourra être revue selon l'évolution de la situation épidémique". 
 

Un cas positif au centre opérationnel du gouvernement 

Le gouvernement indique par ailleurs "qu'un des deux cas positifs confirmés hier travaillait depuis le 22 mars au centre opérationnel du gouvernement (COG), structure de coordination de la gestion de la crise sanitaire que traverse la Nouvelle-Calédonie". Depuis hier, les autorités sanitaires mènent donc des investigations, "la direction des Affaires sanitaires et sociales mène son enquête pour identifier toutes les personnes contact de ce cas positif. L’investigation est encore en cours au sein des cabinets des membres du gouvernement et des directions et services de la Nouvelle-Calédonie concernés, mais aussi auprès des bénévoles qui travaillaient au COG. L’investigation et les décisions de mise en quatorzaine, ainsi que l’isolement des personnes contact qui auraient développé des symptômes seront strictement identiques à ce qui est appliqué à tous les Calédoniens." 
 

Collaborateurs et membres du gouvernement dépistés 

Les membres du centre opérationnel du gouvernement, mais aussi les membres du gouvernement et les collaborateurs de Sonia Backes à la province Sud sont dépistés depuis la fin de matinée au CHT. Une mesure de sécurité préventive pour tous ceux qui ont été en contact avec l'un des proches collaborateurs de la présidente de la province Sud diagnostiqué positif au Covid-19.  
CORONAVIRUS collaborateurs dépistage CHT
©Antoine Le Tenneur
CORONAVIRUS collaborateurs dépistage CHT
©Antoine Le Tenneur
Thierry Santa fera un point sur la situation demain, a annoncé le gouvernement. "Le gouvernement restructure son organisation opérationnelle face à la pandémie de Covid-19 pour garantir la continuité de l’action et la sécurité sanitaire des Calédoniens".
 

Dépistage élargi 

"Pour mesurer l’ampleur de la prolongation du Covid-19 en Nouvelle-Calédonie, la stratégie de dépistage élargi des personnes symptomatiques mise au point le 25 mars est maintenue", indiquent par ailleurs le Haut-commissaire et le président du gouvernement.  

"Il est impératif que toute personne présentant des symptômes grippaux fasse un test. Des centres de prélèvement, accessibles muni d’une ordonnance, sont installés au Médipôle, à Koné, Poindimé et Koumac, ainsi que dans les centres médicaux sociaux des îles". 
 

Les résidents rapatriés en quatorzaine dans les hôtels

"Tous les résidents rapatriés en Nouvelle-Calédonie seront examinés par un médecin à leur arrivée à l’aéroport de la Tontouta", ont rappelé conjointement Laurent Prévost et Thierry Santa. "En fonction des résultats, ils seront dirigés soit vers le Médipôle pour ceux qui auraient développé des symptômes, soit vers un hôtel pour y observer une quatorzaine. Les personnes en quatorzaine seront rigoureusement contrôlées deux fois par jour".
 
Rappel des règles du confinement strict
La règle du confinement c’est de « rester chez soi » :
- Éviter tout contact pour ralentir autant que possible la propagation du virus.
- Les sorties doivent rester exceptionnelles.

Les déplacements sont donc interdits sauf pour :
 - Effectuer les trajets domicile/travail et les déplacements professionnels impérieux
 - Faire des courses alimentaires, d’hygiène, de pharmacie.
- Se rendre chez le médecin
- Un motif familial impérieux (garde d’enfants, assistance personne vulnérable)
- Sortir pour s’aérer seul ou avec un enfant une heure maximum. Promener son animal de compagnie à proximité de son domicile.

• Différence entre confinement et quatorzaine :
- La quatorzaine s’applique aux personnes de retour en Nouvelle-Calédonie depuis le 17 mars 2020.
- Il s’agit d’un régime particulier très strict qui implique une interdiction formelle de sortir durant 14 jours.
- Cela implique de ne pas aller travailler, même à la demande de l’employeur.
- Les personnes en quatorzaine doivent s’organiser avec leurs proches pour qu’on leur livre des courses et ce dont ils ont besoin.
- Des contrôles pour vérifier le strict respect de cette quatorzaine sont mis en place en lien avec la police nationale, la gendarmerie nationale et les polices municipales.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live